En raison des restrictions de la pandémie de Covid-19, l'édition de cette année de l'événement, dont le conseil de Lisbonne est partenaire, s'est déroulée sur une plateforme numérique, avec l'exposition d'œuvres des galeries participantes et des débats entre spécialistes du secteur.

Contactée par Lusa au sujet d'éventuels achats lors de l'événement, une source de la municipalité a indiqué qu'il avait été décidé de «renforcer le soutien au secteur des arts plastiques / art contemporain par l'acquisition d'un autre ensemble d'œuvres d'art».

Les œuvres de 24 artistes, pour la plupart portugais – dont Tatiana Macedo, João Maria Gusmão et Pedro Paiva, Sara Bichão et Miguel Palma – seront intégrées dans le «Fonds pour les acquisitions d'art contemporain de CML» (Mairie de Lisbonne) ), qui est conservé par le Musée de Lisbonne / Société de gestion de l'équipement et d'animation culturelle (EGEAC).

"Le budget initial estimé à 100 000 euros a été augmenté de 50 000 euros supplémentaires, soit un total de 150 000 euros, pour faire face à la crise du secteur engendrée par la pandémie Covid-19", a indiqué la municipalité, dans une réponse envoyée par communiquée.

Pour réaliser les acquisitions, la commission d'achat a envisagé «la diversification des artistes, des genres et des générations, portugais ou résidents depuis plus de trois ans sur le territoire national, élargissant les possibilités d'acquisition également aux auteurs sans représentation commerciale, en se concentrant sur la cohérence des parcours respectifs et de la diversité des langages artistiques dans les différents supports plastiques », justifie la commune.

Parmi les artistes sélectionnés figurent également Ana Santos, Augusto Alves da Silva, Bruno Pacheco, Catarina Dias, Dealmeida Esilva, Igor Jesus, Isabel Madureira Andrade, Joana Escoval, João Pedro Vale & Nuno Alexandre Ferreira, Maria Capelo, Mattia Denisse, Noé Sendas, Nuno Henrique, Pedro Tropa, Ricardo Jacinto, Rosa Carvalho, Teresa Carepo et Von Calhau!.

Les œuvres ont été sélectionnées par un comité composé de cinq spécialistes, dont trois éléments indépendants: le commissaire Sérgio Mah, la commissaire Isabel Carlos, le commissaire Miguel Von Hafe Perez, et deux éléments de CML / EGEAC, le directeur de l'Atelier-Museu Júlio Pomar, Sara Antónia Matos et la directrice du Musée de Lisbonne, Joana Sousa Monteiro.

Le CML Contemporary Art Acquisition Fund a vu le jour en 2016 dans le but de valoriser les collections de la commune et les possibilités d'exposition dans ses équipements d'art contemporain.

Il vise également à constituer une source de prêt pour des institutions similaires, «contribuant à une représentation plus large et une compréhension plus approfondie de l'histoire de l'art contemporain», selon la description de la mission du fonds.

Selon un bilan publié cette semaine par l'organisation ARCOlisboa, l'événement «en ligne» a reçu plus de 120 000 visites et généré environ 500 contacts de visiteurs avec des galeries.

Pendant près de quatre semaines, 70 galeries, principalement portugaises et espagnoles, ont exposé une sélection d’œuvres d’art contemporain au salon «en ligne».

AG // MAG