«Les membres du G20 devraient accepter d'annuler les paiements des pays africains, en particulier des débiteurs africains éligibles à l'Initiative de suspension du service de la dette (DSSI), c'est-à-dire des pays qui s'engagent dans un programme tourné vers l'avenir. cela comprend des réformes globales axées sur le marché, ainsi que des garanties pour la liberté économique, la bonne gouvernance, le libre-échange et les investissements dans l'éducation », a écrit l'homme d'affaires.

Dans une note envoyée aux rédactions, le leader du CEA, entité privée destinée à encourager les investissements en Afrique, fait valoir que cette idée "est conforme aux idéaux qui ont permis aux pays du G20 de réaliser tant de progrès en matière de croissance économique". et soutient que "c'est exactement ce dont l'Afrique a besoin pour maximiser les chances de relancer la croissance perdue par la pandémie, et assurer une croissance durable à l'avenir, lorsque les vaccins et les traitements ont éliminé la menace du covid-19".

L'appel de NJ Ayuk fait suite à plusieurs appels de dirigeants africains pour l'extension de la DSSI, initialement prévue pour durer jusqu'à la fin de l'année, et que le G20 devrait se prononcer en novembre sur l'application également en 2021.

Fin août, le président du Sénégal avait déjà rejoint d'autres analystes et institutions financières internationales pour défendre la nécessité d'augmenter le soutien aux pays africains, se remettant toujours non seulement des effets des mesures de contenir la pandémie, mais aussi de la réduction le prix des matières premières et le fort ralentissement de la demande en période de ralentissement de l'activité économique mondiale.

"Pour la plupart des pays africains, les efforts nationaux ne suffiront pas à réduire le choc du covid-19 et à relancer la croissance économique", a déclaré Macky Sall, cité par le président du CEA.

"Nous avons besoin de plus de capacité financière, c'est pourquoi, avec d'autres collègues, j'ai demandé un allégement substantiel de la dette publique et privée africaine dans des termes à convenir", a ajouté le chef de l'Etat à la fin du mois dernier.

En d'autres termes, dit Ayuk, le président «demande au G20 de laisser à l'Afrique le temps d'aplatir la courbe» et de relancer les économies, en adoptant de nouvelles règles, tout comme les pays de la zone euro l'ont fait lorsqu'ils ont temporairement éliminé la limite de 3% déficit pour stimuler la croissance des économies.

L'allégement de la dette, a-t-il conclu, "est vraiment nécessaire pour aplatir la courbe, et il donnera à l'Afrique le temps et l'espace pour commencer à marcher sur la voie de la reprise", qui comprend de nouveaux investissements, un secteur énergétique durable, l'accès des citoyens l'électricité, la promotion de l'innovation et de l'esprit d'entreprise, la création d'emplois et l'élimination des obstacles bureaucratiques et administratifs.

L'Afrique a enregistré 123 décès dus au covid-19 au cours des dernières 24 heures, atteignant un total de 32 625 sur 1 353 283 cas d'infection, selon les chiffres de pandémie les plus récents sur le continent.

Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies de l'Union africaine (CDC Afrique), au cours des dernières 24 heures, il y a eu 6625 nouveaux cas d'infection par le nouveau coronavirus dans les 55 États membres de l'organisation, dont la moitié dans le nord de L'Afrique, et 7 238 autres ont récupéré, pour un total de 1 090 676.

Le premier cas de covid-19 en Afrique est apparu en Égypte le 14 février et le Nigéria a été le premier pays d'Afrique subsaharienne à signaler des cas d'infection le 28 février.

La pandémie de covid-19 a déjà fait au moins 921 097 décès et plus de 28,8 millions de cas d'infection dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

MBA // PJA

Le contenu de la Chambre africaine de l'énergie préconise un allégement de la dette pour que l'Afrique se redresse apparaît en premier dans Vision.