La cave Howard’s Folly de l'Alentejo, créée par l'entrepreneur britannique Howard Bilton et le vigneron réputé David Baverstock, a lancé son premier vin rosé «Sonhador Rosé 2019».

Pour créer un rosé «frais et équilibré», David Baverstock a concocté un assemblage 65% Aragonez et 35% Castelão pour mettre en valeur «le caractère aromatique de ces variétés, comme la vanille, la framboise et la fraise».

«La bouche montre des fruits rouges mûrs et intenses avec un bon corps et une bonne texture, une acidité vibrante s'ajoutant à une finale longue et profonde», explique la cave basée à Estremoz.

Le vin présente «des arômes rafraîchissants et complexes, avec des fruits des bois sauvages mûrs, de la gelée de framboise et une touche d'épices à la vanille».

La bonne couleur était également très importante, selon le vigneron.

«Ce rosé est d'un rose saumon pâle en raison d'une macération courte et bien contrôlée», a expliqué Baverstock.

Il a également déclaré que le vin est «complètement sec» et «sans sucre résiduel».

Les raisins sont produits à Portalegre au nord-est de l'Alentejo sur les contreforts granitiques des montagnes de São Mamede, «où des températures plus fraîches, ainsi que de nombreuses vieilles vignes, donnent de la complexité et de la fraîcheur».

La critique de vin britannique Jancis Robinson a récemment donné son avis sur le vin, en disant: «Nez frais avec des notes de fruits rouges, mais son acidité est tout à fait évidente. Quelques arômes de rose. Je ne suis pas sûr d’imaginer qu’il s’agit du portugais, mais il doit être le bienvenu par une chaude journée dans l’Alentejo. »

Le prix de vente au détail d'une caisse de six «Sonhador Rosé 2019», qui peuvent être commandés sur le site Web d'Howard Folly, est de 72 €.

www.howardsfollywine.com