«A Fantástica Viagem de Marona» a également remporté le prix de la meilleure bande originale, pour la musique composée par Pablo Pico.

«Nous avons choisi ce film pour son approche intelligente et impressionnante (…) de la façon de voir et de comprendre les choses», a déclaré le jury du festival, composé d'artistes, de cinéastes et de programmeurs Nicolau Tudela, Agnàs Merley et Otto Alder. Le jury a également souligné la «richesse visuelle» de l'œuvre et «l'importance de l'espoir», dans son intrigue.

Distingué aux festivals de Dublin, Strasbourg et Gijón, "The Fantastic Journey of Marona", coproduction entre la France, la Belgique et la Roumanie, est le dernier long métrage d'Anca Damian, lauréat du grand prix d'Annecy 2012, avec «M. Crulic», et qui a le prochain film, «L'île», en préparation.

Le «long métrage» «Buñuel no Labirinto das Tartarugas», de l'espagnol Salvador Simó, a reçu le prix spécial du jury, «pour la force», avec lequel les techniques d'animation se combinent avec les images réelles du documentaire historique «Terra Sem Pão, Las Hurdes », Réalisé par Luís Buñuel (1900-1983), en 1933, trois ans après avoir créé« L'Age d'Or », œuvre de référence du surréalisme au cinéma.

Dans «Buñuel no Labirinto das Tartarugas», «il y a un croisement évident de l'aspect surréaliste (pensées libérées de toute préoccupation logique), en contraste avec la réalité sociale du peuple, dépeignant la pauvreté dans laquelle il vit, dans une Espagne qui finirait par être dominée par dictature », ont souligné les jurés, en référence à la victoire des forces du général Francisco Franco, à la fin de la guerre civile espagnole (1936-1939).

«Buñuel no Labirinto das Tartarugas» a également reçu le prix spécial du jury à Annecy, l'un des festivals de films d'animation les plus importants au monde.

Le jury Monstra a également distingué «Louis et Luca – Le voyage vers la lune», du Norvégien Rasmus Sivertsen, comme meilleur film pour enfants et jeunes, et «Les hirondelles de Kaboul», du duo français Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec, avec une mention spéciale.

Lors de la séance de clôture, qui a eu lieu ce soir dans la salle Fernando Lopes de l'Universidade Lusófona, le directeur artistique de Monstra, Fernando Galrito, a déclaré que l'édition 2021, prévue du 10 au 21 mars, mettra à l'honneur le cinéma d'animation belge. .

Monstra, qui a vingt ans, aurait dû se produire du 18 au 29 mars de cette année, mais a fini par être reporté à cause du covid-19, la direction ayant choisi de présenter certains films, uniquement «  en ligne '', en mai. .

Le 29, elle a repris dans une salle de cinéma, en passant par les cinémas São Jorge et City Alvalade, la Cinemateca Portuguesa et la Cinemateca Júnior.

MAG (SS) // RBF

Le contenu du Grand Prix de Monstra pour le film d'animation «Le voyage fantastique de Marona» apparaît d'abord dans Visão.