Le géant portugais du carburant GALP Energy vient de déclarer une perte de 45 millions d'euros pour les neuf premiers mois de cette année pandémique. Ceci est comparé aux bénéfices de 403 millions d'euros au cours de la même période l'an dernier.

Si quelqu'un avait besoin de comprendre pourquoi l'entreprise a temporairement fermé sa raffinerie de Matosinhos jusqu'à l'année prochaine (cliquez ici), ce rapport explique tout.

Selon ECO en ligne, la chute a tout à voir avec la baisse de la demande due aux restrictions imposées en raison de la pandémie. En conséquence, même les prix du carburant ont été durement touchés – malgré une augmentation de la production – et les problèmes liés aux fluctuations des taux de change n’ont pas aidé.

Au total, depuis janvier, GALP a perdu 46,85% de sa valeur boursière, ce qui a conduit la société à vendre des parts de sa société de distribution de gaz naturel à Allianz Capital Partners.

natasha.donn@algarveresident.com