"Il y a 1 151 nouveaux étudiants placés à l'UÉ via CNA 2020/2021, ce qui signifie que 92% des postes vacants ont été pourvus dans la première phase", a révélé l'académie de l'Alentejo, dans un communiqué.

L'université de l'Alentejo a expliqué aujourd'hui qu'elle a mis à disposition, au cours de cette année académique, un total de 1253 places par le biais du CNA – 51 de plus que l'année dernière -, réparties sur 33 cours de premier cycle et de master intégré, dont «25 ont rempli toutes les 1ère phase ».

"Par rapport à l'année précédente, dans cette 1ère phase du CNA, 184 étudiants ont été placés, ce qui correspond à une augmentation de 20%", a souligné l'établissement.

Le nombre d'étudiants internationaux admis en licence et master intégré s'élève à 354, de 63 nationalités, ce qui se traduit par «une augmentation de plus de 50%» par rapport à ceux inscrits en 2019/2020.

La doyenne de l'Université d'Évora, Ana Costa Freitas a estimé que «ces chiffres» donnent «la confiance pour continuer à construire une université ouverte sur le monde».

«Nous voulons construire des ponts plutôt que des murs», a déclaré le doyen.

Selon l'UÉ, «bien que cette année soit profondément atypique, compte tenu des différents concours d'accès», l'académie «a maintenu la tendance de croissance des dernières années».

Et l'institution a indiqué qu'elle prévoyait «une augmentation du nombre de nouveaux étudiants en licence et master intégré au-dessus de 15% (de 1 496 en 2019/20 à environ 1 750 nouveaux étudiants en 2020/21)».

Ce sont des résultats «extraordinairement gratifiants», selon Ana Costa Freitas, notant que «malgré les circonstances, la demande de formation, de qualification, de connaissances a pris un nouvel élan».

Le doyen a également déclaré que, pour les étudiants, en cette période marquée par la pandémie de covid-19, l'UÉ avait préparé «un billet ou un retour« sûr »».

Dans le cadre du CNA, 8% des postes vacants de l'UÉ (102) restent pour la 2ème phase, qui s'étend aujourd'hui jusqu'au 9 octobre, répartis sur l'ensemble des formations proposées en 2020/2021.

Dans le pays, dans la 1ère phase du CNA, près de 51 mille étudiants ont été placés, dont près de 12 mille n'ont pas réussi à obtenir un placement, et peuvent désormais concourir dans la 2ème phase du concours, depuis aujourd'hui, a révélé la Direction générale de l'enseignement supérieur (DGES) ).

Les près de 51 mille étudiants représentent une augmentation de 15% par rapport à l'année dernière et la DGES estime qu'à la fin de l'ensemble du processus, ils s'inscriront à l'année académique, qui démarre autour de 95 mille nouveaux étudiants dans l'enseignement supérieur public et privé.

RRL (OUI) // ZO

Le contenu de l'enseignement supérieur: l'Université d'Évora avec 20% d'étudiants en plus dans la 1ère phase du CNA apparaît en premier à Visão.