La liste des politiciens soutenus par le présentateur de TVI Manuel Luís Goucha n’est pas si petite et compte de grands noms. Parmi eux, Aníbal Cavaco Silva, José Sócrates et António Costa. Il a alterné les chiffres PSD et PS ; et jusqu’en septembre sa force médiatique sera dirigée vers la candidate à l’Amateur du PSD, du CDS et du MPT, l’avocate et commentatrice de télévision Suzana Garcia.

Habitués à se croiser dans les couloirs de TVI et même dans l’émission présentée par Manuel Luís Goucha, où Suzana Garcia a attiré l’attention des médias avec une chronique criminelle, les deux n’ont pas caché leur sympathie l’un pour l’autre, quand, en avril, Goucha a interviewé le candidat sur les Autárquicas 2021, qui ont lieu le 26 septembre. Controversée, notamment pour avoir défendu la castration chimique des pédophiles, Suzana Garcia a même été invitée à rejoindre une candidature pour Chega, qu’elle a rejetée pour « ne pas partager cet idéal politique », a déclaré Goucha dans l’interview.

C’est pour le PSD qu’il va voter et présenter sa candidature, sous la devise « Dar Voz à Amadora », ce mercredi, à 19h00, dans l’amphithéâtre à ciel ouvert du Parque Central. Dans un communiqué, Suzana Garcia a révélé le nom de l’animatrice de TVI en tant que présidente de la commission d’honneur (un groupe généralement composé de personnalités reconnues par la société civile, comme des artistes, des sportifs ou des scientifiques, qui donnent une force médiatique à la candidature) et que de DJ Mastiksoul, en tant qu’auteur de l’hymne de la campagne.

Quant au soutien de Goucha, on sait que le présentateur a parié consécutivement sur le bon cheval. Il a commencé par soutenir Aníbal Cavaco Silva, en tant que Premier ministre, mais dans une interview avec DN, en 2009, il avouait : « J’ai toujours voté pour Cavaco Silva, mais en 2005, entre Pedro Santana Lopes et Sócrates, j’ai opté pour l’alternative PS. Ayant même intégré la commission de candidature de Socrate aux législatives de 2005.

En 2009, il renouvelle la dose socialiste et promet, dans une vidéo soutenant la candidature d’António Costa à la mairie de Lisbonne, d’être à ses côtés. « Maintenant, voici un homme politique qui a tenu ses promesses », a-t-il déclaré dans cette même vidéo sur Costa. Déjà lors des précédentes élections municipales (2005), il avait été le représentant de son ami socialiste Alexandre Zagalo (candidat pour la municipalité d’Entroncamento). Revenez maintenant du côté orange.

Le contenu Du rose de Sócrates et Costa à l’orange électrique de Suzana Garcia : combien de votes vaut le présentateur Manuel Luís Goucha ? apparaît en premier dans Vision.