Le cycle de visites, avec entrée gratuite, mais sur réservation préalable, se déroule jusqu'au 19 septembre, a révélé aujourd'hui la Fundação Eugénio de Almeida (FEA), responsable de Cartuxa de Évora, dans un communiqué.

«Pour la première fois depuis sa reconstruction en ermitage, en 1960, la FEA promeut un cycle de visites guidées au monastère de Santa Maria Scala Coeli – la Cartuxa de Évora», a souligné l'institution.

La FEA est responsable du couvent de Cartuxa non seulement en tant que «patrimoine historique, artistique et architectural de grande valeur», mais aussi car c'était le seul monastère contemplatif masculin au Portugal, jusqu'en octobre de l'année dernière, lorsque la fermeture des quatre derniers moines, qui ont dit au revoir à la communauté et ont voyagé en Espagne.

Le monastère de Santa Maria Scala Coeli (Escada do Céu), situé à la périphérie d'Évora, sera occupé par des religieuses de l'Institut des Serviteurs du Seigneur et de la Vierge de Matará, comme l'a annoncé l'archevêque d'Évora, Francisco Senra Coelho.

Lieu de prière et de contemplation, le monastère "a été, pendant les 60 dernières années, un espace inaccessible marqué par le cloître, le silence et la contemplation", tel que déterminé par les Statuts de l'Ordre des Chartreux, a souligné la FEA.

«Pour cette raison, dans les mois qui séparent le départ de la communauté chartreuse et l'accueil des sœurs de l'Institut des Serviteurs du Seigneur et de la Vierge de Matará – la branche féminine de la Famille religieuse du Verbe incarné – la Fondation Eugénio de Almeida promeut un cycle visites guidées », a-t-il ajouté.

Le cycle qui démarre samedi prochain, avec une visite prévue à 8h00, sera orienté vers «la découverte des rituels, des habitudes et des exercices spirituels qui ont rythmé la vie quotidienne des moines» qui habitaient le monastère, a indiqué le FEA.

«Le monastère fait partie de l'imaginaire de la ville d'Évora. La sphère de mysticisme qui entoure cet espace suscite la curiosité du public », qui va désormais pouvoir le visiter, a souligné Maria do Céu Ramos, de la FEA.

Les visites seront menées par l'architecte et chercheur Luís Ferro, qu'il a passé dix ans avec la communauté vivant dans cet ermitage de l'Alentejo.

Avec la construction commencée en 1587, le monastère de Santa Maria Scala Coeli fut le premier ermitage de l'Ordre des Chartreux à être construit au Portugal, ayant eu des utilisations différentes, au fil du temps.

C'était l'hospice de Donzelas Pobres de Évora, l'école agricole régionale et centre agricole de la Casa Agrícola Eugénio de Almeida, récupérant finalement sa fonction religieuse en 1960, «grâce à la forte conviction chrétienne et au profond dévouement de Vasco Maria Eugénio de Almeida, Conde de Vill'Alva, à la communauté d'Évora », a rapporté la FEA.

En plus de ce samedi, des visites guidées ont lieu le 22 août (08h00) et les 5 et 19 septembre (à 19h00), chacune d'une capacité maximale de 15 personnes.

RRL // MLM

Le contenu Des visites guidées pour la 1ère fois dans la Cartuxa de Évora montrent que les rituels des moines apparaissent en premier à Visão.