Le marathon continue. Au deuxième jour du vote sur la spécialité Budget de l’Etat, les députés avaient entre les mains un scénario de plus de 1.110 pages, la plupart des propositions présentées par les bancs parlementaires étant bloquées par le PS.

Les frais de scolarité pratiqués dans l’Enseignement Supérieur sont gelés

Les députés ont approuvé mardi, dans la spécialité, la proposition du PS qui prévoit de geler la valeur des frais d’études supérieures. « Au cours de l’année académique 2022/2023, dans les cycles d’études conférant un diplôme supérieur et dans les formations techniques supérieures professionnelles des établissements publics d’enseignement supérieur, la valeur des frais de scolarité dans chaque cycle d’études ne peut excéder la valeur fixée dans l’année académique. de 2022/2023.2021/2022 dans le même cycle d’études », lit-on dans le document présenté par le banc socialiste.

Allocation de chômage étendue aux victimes de violence domestique

Une proposition du Livre d’amender le budget pour augmenter l’allocation chômage a été rendue possible, après une heure et demie de discussion sur l’admission d’un article qui ne figurait pas dans l’initiative initiale du parti. La création d’augmentations dans le cadre du programme Emploi Intérieur + a également été approuvée pour les situations où il y a un travailleur qui met fin à son emploi en raison de la nécessité de changer de résidence afin d’accompagner l’époux ou le conjoint de fait qui a conclu un contrat de travail, dont le lieu de travail est situé dans des territoires peu denses ».

Journées mondiales de la jeunesse

Sans surprise, la proposition des socialistes pour les Journées mondiales de la jeunesse a été approuvée. Dans le document remis au Parlement par le banc PS, il est expliqué : « Afin de sauvegarder l’organisation des Journées mondiales de la jeunesse 2023 par la Mairie de Lisbonne et la Mairie de Loures, la proposition permet le recours à la procédure par ajustement directe, l’exemption de contrôle préalable par la Cour des comptes et l’exceptionnalité des dépenses pour le calcul du plafond de l’endettement », expliquent les socialistes dans le texte de la proposition ».

Embaucher des ressortissants étrangers

Une proposition du PSD a reçu un « feu vert » en vue de suspendre « l’établissement d’un quota global aux fins d’octroi d’un titre de séjour pour l’exercice d’une activité professionnelle subordonnée ». Ainsi, « les employeurs situés sur le territoire national qui ont l’intention d’embaucher des ressortissants de pays tiers peuvent le faire, à condition qu’il soit vérifié qu’il n’y a pas de nationaux, de citoyens de l’UE ou d’étrangers résidant légalement sur le territoire national qui peuvent exercer les fonctions envisagées, compte tenu qu’il n’y a pas de ressortissant national, communautaire ou étranger résidant légalement sur le territoire national pouvant exercer les fonctions envisagées si le principe de priorité a été vérifié, à cet effet, lors de l’offre d’emploi, présentée par l’employeur intéressé par le recrutement international , n’est pas rempli par des citoyens prioritaires, dans un délai maximum de 15 jours ouvrables, à compter de la date de sa soumission ».

Le gouvernement étudiera l’impact des menstruations sur le travail et la qualité de vie

Cette année, le gouvernement va promouvoir une étude nationale sur l’impact des menstruations sur le travail et sur la qualité de vie des individus et des familles. Cela est prévu dans une proposition du Livre, qui a été approuvée ce mardi par l’Assemblée de la République, dans le cadre du budget de l’État pour 2022.

Statut des professionnels de la culture

La proposition est venue du Bloc de gauche et a été approuvée par le PS : « Le gouvernement crée un programme de promotion du statut des professionnels dans le domaine de la culture pour faire connaître le statut, approuvé par le décret-loi nº 105/2021 du 29 novembre avec les métiers du tissu et les entités non marchandes du secteur culturel et artistique.

Les visas d’or ne se termineront pas

Le Bloco de Esquerda et le PCP avaient présenté des propositions d’amendements au budget de l’État visant à éliminer les Golden Visas, un programme qu’ils contestaient depuis longtemps. Ce frein a cependant été rejeté par les députés. Ils ont voté contre PS, PSD, Iniciativa Liberal et Chega.

La proposition du PAN sur Novo Banco a été rejetée

Les députés du PS et de l’Initiative libérale ont voté contre et déterminé la tête de la proposition du PAN, qui prévoyait la renégociation des montants et modalités des transferts de fonds publics à Novo Banco.

Interprètes en langue des signes

Les députés ont approuvé la proposition du NAP qui vise à créer un pool d’heures pour les interprètes en langue des signes dans l’enseignement obligatoire. « En 2022, le Gouvernement, en vue de renforcer les conditions de travail de l’interprète en langue des signes, crée une bourse d’heures par année académique, pas moins de 12 heures/an, à l’usage des familles ayant un parent sourd avec un enfant. d’âge légal scolaire », lit-on dans le document remis par le parti dirigé par Inês Sousa Real.

La qualité de l’hébergement dans l’enseignement supérieur sera étudiée

Le PAN a également mérité l’approbation des députés aux propositions qui prévoient l’élaboration d’un rapport sur la qualité des logements dans l’enseignement supérieur. La publication de l’analyse devrait avoir lieu plus tard cette année.

Programme de soutien aux zones forestières classées avec une dotation de 5 millions approuvée

Mardi, les députés ont approuvé un programme de soutien à la plantation d’espèces forestières indigènes et à la création de zones de réserves forestières doté d’une dotation de cinq millions d’euros, financé par le Fonds pour l’environnement.