Hier (21 mai), des acteurs, des musiciens, des techniciens du son, des propriétaires de lieux et de nombreuses autres personnes travaillant dans le secteur de la culture ont organisé une manifestation nationale d'une journée pour souligner les difficultés auxquelles ils sont confrontés en raison de la pandémie de coronavirus.

Les manifestants ont brandi des pancartes indiquant «Et si on nous laissait sans culture?»

La manifestation a eu lieu dans plusieurs villes et villages, avec l'un des groupes réunis devant le Parlement à Lisbonne.

En Algarve, des artistes se sont également rassemblés devant le théâtre municipal de Faro et la mairie de Lagos.

L'objectif était d'inciter le gouvernement à proposer des mesures qui aideront le secteur à surmonter les effets de la pandémie.

«Cette manifestation vise à donner un visage, une voix et un corps à tous les artistes et professionnels de la culture qui ont perdu leur source de revenus et se sont retrouvés sans solution parmi les rares mesures mises en œuvre par l'État et son ministère de la Culture, malgré leurs bonnes intentions », Ont déclaré les organisateurs sur la page Facebook de l'événement.

Pendant la manifestation, les artistes portaient des masques et se tenaient à distance les uns des autres.

En avril, le résident a parlé à plusieurs musiciens de l'Algarve qui ont décrit leurs difficultés et comment certains avaient même «faim» (cliquez ici).

michael.bruxo@algarveresident.com