Le gouvernement a annoncé de nouvelles restrictions pour que les 278 municipalités du Portugal continental prennent effet lors du prochain état d'urgence (EdE) entre le 24 novembre et le 8 décembre.

Pour tout le pays, il deviendra obligatoire à partir de mardi prochain: utilisation obligatoire d'un masque sur le lieu de travail; tolérance du temps, suspension de l'activité d'enseignement et appel au licenciement des travailleurs du secteur privé les 30 novembre et 7 décembre; limitation de la circulation des personnes entre les communes entre le 27 novembre et le 2 décembre et entre le 4 décembre et le 8 décembre.

Dans le cas de 127 communes à très haut risque et à risque extrême (plus de 480 nouveaux cas au cours des 14 derniers jours), les principales mesures approuvées par le gouvernement sont: l'interdiction de la circulation sur la voie publique entre 23 heures et 5 heures en semaine; interdiction de circulation sur la voie publique les samedis, dimanches et jours fériés entre 13 h et 5 h; les 30 novembre et 7 décembre, les établissements commerciaux doivent fermer à 15 h.

Les comtés à très haut risque du Portugal continental sont Abrantes, Águeda, Albergaria-a-Velha, Alijó, Almada, Amadora, Arcos de Valdevez, Arganil, Armamar, Aveiro, Azambuja, Baião, Boticas, Bragança, Cabeceiras de Basto, Cantanhede, Cartaxo, Cascais, Chaves, Constância, Coruche, Covilhã, Esposende, Estarreja, Figueira da Foz, Fundão, Guarda, Ílhavo, Lamego, Lisbonne, Loures, Macedo de Cavaleiros, Mangualde, Mealhada, Mêda, Miranda do Corvo, Mirandela, Mogadouro, Mondim de Basto, Mora, Murça, Murtosa, Nazaré, Nisa, Odivelas, Oeiras, Oleiros, Oliveira de Frades, Oliveira do Bairro, Ourém, Pampilhosa da Serra, Penacova, Penamacor, Penela, Pombal, Ponte de Lima, Proença-a- Nova, Reguengos de Monsaraz, Resende, Sabrosa, Sabugal, Santa Marta de Penaguião, São Pedro do Sul, Sátão, Seia, Seixal, Setúbal, Sever do Vouga, Sines, Sintra, Tarouca, Torre de Moncorvo, Vagos, Valpaços, Vila Franca de Xira, Vila Nova de Foz Côa, Vila Nova de Paiva, Vila Pouca de Aguiar, Vila Real et Vila Verde.

Les comtés à risque extrême du Portugal continental sont Alcanena, Alfândega da Fé, Amarante, Amares, Arouca, Barcelos, Belmonte, Braga, Caminha, Castelo de Paiva, Celorico da Beira, Celorico de Basto, Cinfães, Crato, Espinho, Fafe, Felgueiras, Figueira de Castelo Rodrigo, Freixo de Espada à Cinta, Gondomar, Guimarães, Lousada, Maia, Manteigas, Marco de Canaveses, Matosinhos, Oliveira de Azeméis, Ovar, Paços de Ferreira, Murs, Penafieloso, Portalevoa, Porto, Póhóa , Póvoa de Varzim, Santa Maria da Feira, Santo Tirso, São João da Madeira, Trofa, Vale de Cambra, Valença, Valongo, Vieira do Minho, Vila do Conde, Vila Nova de Famalicão, Vila Nova de Gaia et Vizela.

Dans le même temps, le gouvernement a défini 86 comtés comme à haut risque (entre 240 et 480 nouveaux cas au cours des 14 derniers jours), prévoyant plusieurs restrictions jusqu'au 8 décembre: interdiction de circuler sur la voie publique entre 23 heures et 5 heures du matin; des actions de contrôle du respect du télétravail obligatoire; maintien des horaires d'ouverture des établissements fermés à 22 h, à l'exception des restaurants, des installations culturelles et des installations sportives qui peuvent fermer à 23 h 30.

Les municipalités à haut risque du Portugal continental sont Albufeira, Alcácer do Sal, Alcobaça, Alcochete, Alenquer, Almeida, Almeirim, Anadia, Ansião, Arronches, Arruda dos Vinhos, Barreiro, Batalha, Benavente, Cadaval, Campo Maior, Castelo Branco, Castro Daire, Chamusca, Coimbra, Condeixa-a-Nova, Cuba, Elvas, Entroncamento, Estremoz, Évora, Faro, Gavião, Grândola, Idanha-a-Nova, Lagoa, Lagos, Leiria, Lousã, Mafra, Marinha Grande, Melgaço, Mesão Frio, Mira, Miranda do Douro, Moita, Monção, Monforte, Montalegre, Montemor-o-Novo, Montemor-o-Velho, Montijo, Mortágua, Nelas, Palmela, Paredes de Coura, Penalva do Castelo, Penedono, Peniche, Peso da Régua, Ponte da Barca, Ponte de Sor, Portimão, Porto de Mós, Redondo, Ribeira de Pena, Rio Maior, Salvaterra de Magos, Santarém, São João da Pesqueira, Sardoal, Serpa, Sesimbra, Sobral de Monte Agraço, Soure, Lands de Bouro, Tomar, Tondela, Torres Novas, Torres Vedras, Trancoso, Viana do Alentejo, Viana do Castelo, Vila do Bispo, Vila Nova da Ba rquinha, Vila Nova de Cerveira, Vila Nova de Poiares, Vila Viçosa, Vimioso, Vinhais et Viseu.

À leur tour, les comtés à risque modéré (moins de 240 nouveaux cas au cours des 14 derniers jours) sont Aguiar da Beira, Alandroal, Alcoutim, Aljezur, Aljustrel, Almodôvar, Alpiarça, Alter do Chão, Alvaiázere, Alvito, Arraiolos, Avis, Barrancos , Beja, Bombarral, Borba, Caldas da Rainha, Carrazeda de Ansiães, Carregal do Sal, Castanheira de Pêra, Castelo de Vide, Castro Marim, Castro Verde, Ferreira do Alentejo, Ferreira do Zêzere, Figueiró dos Vinhos, Fornos de Algodres, Fronteira , Góis, Golegã, Gouveia, Loulé, Lourinhã, Mação, Marvão, Mértola, Moimenta da Beira, Monchique, Moura, Mourão, Óbidos, Odemira, Olhão, Oliveira do Hospital, Ourique, Pedrógão Grande, Pinhel, Portel, Santa Comba Dão, Santiago do Cacém, São Brás de Alportel, Sernancelhe, Sertã, Silves, Sousel, Tábua, Tabuaço, Tavira, Vendas Novas, Vidigueira, Vila de Rei, Vila Flor, Vila Real de Santo António, Vila Velha de Ródão et Vouzela.