Selon des sources officielles russes, "20 pays ont déjà précommandé un million de doses du vaccin russe".

La production industrielle débutera en septembre et, selon le Kremlin, deviendra disponible en janvier 2021.

«Plus d'un million de doses» ont déjà été précommandées par «20 pays étrangers», a déclaré Kirill Dmitriev, président du conseil d'administration de Russian Direct Investment, le fonds souverain russe impliqué dans la recherche scientifique et le financement de la recherche.

Le vaccin contre le SRAS CoV-2 développé par des scientifiques russes est appelé "Spoutnik V" ("V" signifie "vaccin") en référence au satellite soviétique, le premier appareil spatial à être lancé en orbite sur la planète Terre, a-t-il déclaré. aujourd'hui Vladimir Poutine.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé aujourd'hui que la Russie est devenue le premier pays au monde à enregistrer un vaccin contre le nouveau coronavirus.

"Ce matin, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré pour la première fois au monde", a déclaré Poutine lors d'une réunion avec des membres du gouvernement russe.

Selon le chef de l'Etat, le vaccin russe est "efficace" et a surmonté toutes les preuves nécessaires tout en permettant une "immunité stable" contre le covid-19.

Poutine a ajouté que l'une de ses deux filles avait déjà reçu une dose du vaccin et se sentait bien.

«Elle a participé à l'expérience», a déclaré Poutine, affirmant que la fille avait un peu de fièvre «et c'était tout».

Le ministère russe de la Santé a déclaré qu'une double inoculation "permet une longue immunité", qui pourrait durer "deux ans".

Cependant, de nombreux scientifiques nationaux et étrangers ont remis en question la décision d'homologuer le vaccin avant que les scientifiques ne terminent l'étude dite de phase 3.

Cette phase prend généralement plusieurs mois et implique des milliers de personnes et est le seul moyen de prouver que le vaccin expérimental est sûr et fonctionne.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reçu avec prudence la nouvelle que la Russie a enregistré le premier vaccin au monde contre le covid-19, soulignant qu'elle doit suivre les procédures de pré-qualification et d'examen définies.

"Accélérer les progrès ne doit pas signifier compromettre la sécurité", a déclaré le porte-parole de l'OMS Tarik Jasarevic lors d'une conférence de presse, ajoutant que l'organisation était en contact avec les autorités russes et autres pour analyser les progrès des différentes enquêtes. vaccins relativement courants.

Dmitriev a condamné aujourd'hui les "attaques médiatiques coordonnées" contre le vaccin russe, qui, selon lui, visaient à "discréditer et dissimuler la justesse de l'approche russe".

"La sécurité et la santé des gens ordinaires" ont été "prises en otage par des divergences politiques", a-t-il dit.

La pandémie de SRAS CoV-2 a déjà fait plus de 733 000 morts et infecté plus de 20 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie se propage par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe ait succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est désormais celui qui compte le plus de cas confirmés et le plus de décès.

PSP (SO) // FPA

Lusa / fin