La Mairie de Viana do Castelo a décidé aujourd'hui d'interdire le passage de la Volta a Portugal à vélo, estimant qu '«elle ne peut pas donner de signaux contradictoires» à la société, «face à l'ignorance de l'évolution» de la pandémie de Covid-19.

«En cette période d'incertitude et d'imprévisibilité face à l'ignorance de l'évolution de Covid-19 et d'une éventuelle deuxième vague, la municipalité de Viana do Castelo dans un sens de prudence, de responsabilité et de respect de la vie ne permettra pas la réalisation de la Volta A Portugal en Viana do Castelo début août », explique la municipalité dans un communiqué envoyé aux salles de rédaction.

Vendredi, dans une réponse écrite à Lusa, la source officielle de la direction générale de la santé (DGS) a déclaré que le retour au Portugal à vélo aura lieu entre le 29 juillet et le 9 août, garantissant une distance sociale et sans concentration avec plus de 20 personnes.

La DGS a déclaré que "selon le plan présenté" par la Fédération portugaise de cyclisme (FPC), il est prévu que "la course se déroulera du 29 juillet au 9 août".

Aujourd'hui, la chambre de la capitale Alto Minho a expliqué que «la municipalité a scrupuleusement cherché à se conformer aux directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la DGS, ainsi qu'aux décisions du gouvernement du Portugal», mais qu'elle «ne peut pas donner de signaux contradictoires à notre société ».

"Par-dessus tout, nous devons protéger et relâcher la pression, grâce à la prévention du Service national de santé, qui a été très stressé ces derniers mois", souligne la note.

Viana do Castelo est le lieu de passage habituel de la Volta a Portugal à vélo et pour l'édition de cette année, une arrivée dans la municipalité était prévue.

La municipalité, présidée par le socialiste José Maria Costa, souligne que c'est «avec beaucoup de peine qu'elle a dû restreindre la participation des Viennois à de nombreuses activités, dévotions et manifestations culturelles et religieuses avec un profond sens de la communauté et de l'identité», soulignant comme exemple le quasi pèlerinage centenaire de Santa Luzia et du pèlerinage de Senhora d'Agonia.

«Nous sommes tous appelés, les fédérations sportives, l'administration centrale et locale, à prendre des responsabilités collectives et à réduire les risques inutiles dans la prévention de la maladie du covid-19 et sa propagation. Pour la municipalité de Viana do Castelo, la santé des habitants de Viana sera toujours une priorité et le respect de la vie est une valeur suprême qui doit être avant tout pour la municipalité », a-t-il souligné.

Dans un éclaircissement à Lusa, DGS a indiqué que "les athlètes seront surveillés par l'équipe médicale du club afin de garantir la détection précoce de tout symptôme évocateur de covid-19".

«En cas de suspicion de covid-19, les procédures établies au Portugal seront appliquées et ils ne pourront pas participer au test. Un test sera effectué avant le début de la compétition », a expliqué la DGS.

Interrogée par Lusa, l'autorité sanitaire a également assumé les restrictions qui seront imposées à la présence du public, aux départs et aux arrivées des étapes.

"Tant que la distance physique entre les personnes est assurée, le respect des autres mesures de prévention et de contrôle des infections et qu'il n'y a pas de concentrations supérieures à 20 personnes", a-t-il précisé.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 464 000 morts et infecté plus de 8,8 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon une évaluation de l'agence française AFP.

Au Portugal, 1 530 personnes sont décédées des 39 133 personnes confirmées infectées, selon le dernier bulletin DGS.

ABC // AJO