La résolution du Conseil des ministres, qui a été publiée lundi soir à Diário da República, détermine que les citoyens ne peuvent pas quitter la commune de résidence habituelle entre 00h00 le 30 octobre et 06h00 le 3 novembre, mais il y a des exceptions et la fin de l'interdiction était anticipée.

La résolution anticipe la fin de l'interdiction de circulation à 06h00 (c'était jusqu'à 23h59 le 3 novembre).

L'une des exceptions à la résolution est le fait que les personnes qui travaillent dans les communes limitrophes de la résidence ou dans les zones métropolitaines n'ont pas besoin d'une déclaration de l'employeur, mais simplement d'une «déclaration sur l'honneur».

L'interdiction ne s'applique pas «aux déplacements à des fins d'activités professionnelles ou similaires, à condition que: une déclaration soit faite, sous honneur, si le déplacement a lieu entre des communes limitrophes de la résidence habituelle ou dans la même région métropolitaine» ou si elles sont «Equipé d'une déclaration de l'employeur», s'ils travaillent dans un lieu différent de celui où ils vivent.

La restriction des déplacements entre les communes ne s'applique pas également aux professionnels de la santé et aux autres travailleurs des établissements de santé et de soutien social, ainsi qu'au personnel enseignant et non enseignant des établissements scolaires, aux agents de la protection civile, aux forces de sécurité et aux services. , le personnel militaire, militarisé et civil des forces armées et les inspecteurs de l'Autorité de sécurité alimentaire et économique.

Elle ne s'applique pas non plus aux «titulaires de charges politiques, magistrats et directeurs des partenaires sociaux et partis politiques représentés à l'Assemblée de la République, aux ministres du culte, par accréditation par les organes compétents de l'église ou de la communauté religieuse respective et du personnel d'appui des organes souveraineté et partis avec représentation parlementaire, à condition que la relation professionnelle respective soit prouvée par une carte de travailleur ou un autre document approprié ».

Il ne s’applique pas non plus aux déplacements des mineurs et de leurs compagnons vers les établissements scolaires, les crèches et les activités de loisirs, ainsi que les déplacements des étudiants vers les établissements d’enseignement supérieur ou autres établissements scolaires.

Elle ne s'applique pas non plus aux déplacements des usagers et de leurs accompagnateurs vers les centres d'activité professionnelle et les centres de jour et à la fréquence de la formation et à la réalisation des tests et examens, ainsi qu'aux inspections.

Selon la résolution, la restriction ne s'applique pas également aux déplacements pour participer à des actes de procédure avec des entités judiciaires ou à des actes relevant de la compétence des notaires, des avocats, des notaires, des conservateurs et des agents du registre, ainsi qu'à l'assistance dans les services publics, à la preuve de l'horaire respectif, le départ du Portugal continental et le voyage des citoyens non-résidents vers des lieux de permanence avérée.

Les déplacements pour regarder des spectacles culturels sont également exonérés de restrictions, si le voyage a lieu entre des communes limitrophes de la résidence habituelle ou dans la même région métropolitaine et à condition qu'ils aient le billet respectif et retournent à leur résidence habituelle.

Ainsi, seuls les travailleurs qui travaillent en dehors des agglomérations de Lisbonne et de Porto ou qui ne travaillent pas dans une commune limitrophe de leur logement n'ont besoin que d'une déclaration signée par l'employeur.

Le Conseil des ministres a approuvé jeudi dernier une résolution qui détermine l'interdiction de circulation entre les différentes municipalités du territoire pour empêcher la propagation du covid-19.

Début avril, le gouvernement a décidé de limiter la diffusion pendant la période de Pâques en raison de la pandémie.

Ainsi, à cette époque, les citoyens ne pouvaient pas se déplacer hors de la commune de résidence, «sauf pour des raisons de santé ou d'autres raisons d'urgence impérieuse».

DD // PJA

Le Covid-19: La résolution qui limite les déplacements permet les déclarations d'honneur et le passage aux spectacles apparaît en premier dans Vision.