Le Premier ministre a déclaré aujourd’hui que, depuis le début de la pandémie du covid-19, aucune action n’a été entreprise sans qu’il y ait «harmonie totale» entre le président de la République et le gouvernement, ajoutant qu ‘«il y a une solidarité institutionnelle totale».

Cette position a été véhiculée par António Costa à l’issue du Conseil des ministres, après avoir été interrogé sur l’existence d’une coopération moins stratégique avec le président de la République et si, en revanche, Marcelo Rebelo de Sousa connaît le plan de déflation qui le gouvernement s’apprête à présenter le 11 mars.

« Bien sûr, on ne part souvent pas du premier point de vue qui est identique, mais on arrive toujours à la même conclusion et à un résultat qui nous a toujours unis tous », a répondu le Premier ministre.

A ce stade, le chef de l’exécutif est allé encore plus loin: « Il n’y en a pas eu jusqu’à présent et il n’y aura certainement plus de mesures désormais qui ne soient adoptées en plein accord entre le gouvernement et le président de la République ».

«Au départ, parce que les décrets gouvernementaux ne peuvent réglementer que ce qui est contenu dans le décret présidentiel. Puis, dès le début, nous avons compris que c’était ensemble que nous devions affronter la vie du pays », a-t-il ajouté.

Lors de la conférence de presse, António Costa a ironiquement évoqué les nouvelles concernant des divergences présumées entre l’exécutif et le palais de Belém en termes de mesures pour contenir et combattre le covid-19.

«J’ai remarqué qu’il existe une sorte de concurrence dans les médias entre ceux qui rapportent que c’est le gouvernement qui veut accélérer la déflation et les autres qui rapportent que c’est le président de la République qui veut accélérer la déflation. On dit que le gouvernement résiste aux pressions du gouvernement, mais que le président de la République insiste sur la pression sur le gouvernement », a souligné le Premier ministre d’un ton critique.

Cependant, selon António Costa, jeudi, lors de sa communication au pays, le président de la République a clairement indiqué que, depuis le début de la pandémie de covid-19, «il y a eu une solidarité institutionnelle totale entre tous, pas seulement entre le Gouvernement et le Président de la République, mais aussi avec l’Assemblée de la République ».

Pour António Costa, cette coopération stratégique « a été très importante pour que le pays accepte et respecte les mesures très difficiles qui ont été adoptées et qui sont très difficiles pour la vie de tous, pour le fonctionnement des entreprises et des institutions ».

PMF // JPS

Le contenu du Covid-19: Toutes les mesures ont été prises en accord entre le gouvernement et le PR – Costa apparaît en premier dans Visão.