La province angolaise de Bengo compte 14 écoles de deuxième cycle du secondaire, qui absorbent 10 633 élèves, et 80% d'entre elles ont réhabilité les infrastructures, avec des salles de bains et des compartiments avec de l'eau courante.

Selon le directeur du cabinet provincial d'éducation de Bengo, Manuel Fernando «Kurizemba», les attentes pour la reprise des cours dans la province sont grandes et le processus de préparation des conditions a la pleine implication des enseignants et des parents.

"La deuxième phase de création des conditions vise à l'acquisition de savon, de gel d'alcool, de masques et, dans ce domaine, nous travaillons avec les responsables de l'acquisition de masques, en quantité également pour les étudiants issus de familles nécessiteuses", a-t-il déclaré à Lusa.

Le responsable a également assuré que l'achat de pulvérisateurs et de visières pour les enseignants est également en cours, un processus qui a le soutien et l'engagement du syndicat des enseignants de la province.

Les cours d'enseignement général et universitaire en Angola ont été suspendus en mars, avant que le président angolais, João Lourenço, ne déclare l'état d'urgence, qui a eu lieu entre le 27 mars et le 25 mai.

L'Angola, qui vit depuis le 26 mai dans une situation de calamité publique, compte 291 cas de covid-19, soit 179 actifs, 97 récupérés et 15 décès.

Le décret qui détermine la situation de calamité publique prévoit la reprise de l'activité dans l'enseignement supérieur et dans le deuxième cycle de l'enseignement secondaire à partir du 13 juillet, bien que «dépendante de l'évolution de la situation épidémiologique».

Dans la province angolaise de Bié, dans le centre sud du pays, les autorités veillent à ce que les conditions de biosécurité pour le retour à l'école du deuxième cycle du secondaire soient également préservées.

S'adressant à Lusa aujourd'hui, le directeur provincial de l'éducation à Bié, Evaristo Vitangui, a déclaré que 75% des écoles du deuxième cycle du district ont de l'eau courante et que le reste est dû à des dégâts "complètement surmontés par des actions déjà en cours".

Concernant la garantie du savon et des masques pour les 34 577 étudiants inscrits à ce cycle d'enseignement, des travaux sont en cours avec les partenaires sociaux et le bureau provincial de la santé qui «aide beaucoup».

"Mais, nous parions sur l'eau de Javel pour des solutions chimiques pour le lavage des mains, en ce qui concerne les masques, nous avons discuté avec les parents et les mesures de contrôle et de surveillance sont en place", at-il souligné.

Pour ces autorités, la reprise des classes du deuxième cycle de l'enseignement secondaire dans les provinces respectives servira de «baromètre» pour le retour aux classes du premier cycle de l'enseignement primaire, prévu pour le 27 juillet, fréquentées principalement par des enfants.

DYAS // LFS

Le contenu Covid-19: les provinces angolaises de Bengo et Bié avec les conditions de reprise des cours apparaît d'abord à Visão.