"Je tiens à remercier profondément tous les professionnels qui, avec courage et détermination, ont fait de leur mieux pour affronter cet ennemi invisible avec un succès reconnu", a déclaré Evaristo Carvalho lors de la célébration des 45 ans d'indépendance de São Tomé et Príncipe.

La cérémonie a eu lieu dans le hall principal du palais présidentiel, limitant les festivités de masse habituelles avec des groupes culturels et le défilé des forces vives du pays.

«Pour la première fois en 45 ans, nous célébrons l'anniversaire de l'indépendance nationale de manière limitée, sans activités de masse et sans mobilisation populaire. Pour la première fois, l'acte central se déroule dans un espace clos, avec moins de trois douzaines de participants », a rappelé le chef de l'Etat, qui a fait appel« à la compréhension de tous »pour la limitation.

Dans un discours de sept pages, dont quatre axés sur le nouveau coronavirus et ses conséquences, le président de Sao Tomé a rappelé que la pandémie «a frappé le pays comme un ouragan qui était attendu, mais, heureusement, elle est arrivée avec une intensité beaucoup plus faible que était prévu ».

Evaristo Carvalho a cependant regretté que «les souffrances se soient traduites par plus de sept cents cas et près de quinze jours de décès», bilan qu'il jugeait «significatif» pour la dimension démographique du pays.

«Nous avons constaté que la nation dans son ensemble, dirigée par le gouvernement, en particulier par le biais du système national de santé et ses professionnels à tous les niveaux, des forces de défense et de sécurité, y compris les pompiers, d'autres secteurs de l'administration, surpassant tous leurs insuffisances, a réussi à donner une réponse satisfaisante », a déclaré le chef de l’Etat.

Le Président a salué les diverses initiatives des citoyens, des organisations non gouvernementales et des églises qui, à son avis, ont donné «un exemple remarquable de leur force et de leur importance fondamentale» dans la lutte contre la propagation de la maladie.

Evaristo Carvalho a également évoqué la contribution des entrepreneurs nationaux et étrangers «pour soulager les souffrances dans divers secteurs de la société».

Le chef de l'Etat a également rendu hommage à la communauté internationale pour son soutien au pays, se référant, au niveau bilatéral, à la Chine, Cuba, le Portugal, le Ghana, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Brésil et, au niveau multilatéral, les Nations unies, en particulier le Organisation mondiale de la santé et Unicef, la Banque africaine de développement, la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et l'Union européenne.

Une «mention très particulière» a été faite de l'homme d'affaires chinois, Jack Ma, de la Fondation Ali Babá.

«J'avoue que j'étais extrêmement ému d'avoir vu ces exemples de solidarité active à la télévision et sur d'autres médias. Nous n'avons pas et n'aurons jamais assez de mots pour remercier ces personnes, entités et organisations », a souligné le chef de l'Etat.

Evaristo Carvalho a également averti que «si l'épidémie semble être maîtrisée récemment, le fait est que le nombre de cas continue d'augmenter».

Pour cette raison, il a jugé nécessaire de maintenir la vigilance, «ne pas baisser la garde, au contraire, adopter toutes les mesures préventives et organisationnelles de la part de la population, suivre strictement les directives des autorités compétentes».

Il est essentiel, a-t-il ajouté, que la population "soit préparée à une éventuelle deuxième voire troisième vague, déjà évoquée par de nombreux experts".

MYB // ROC

Le contenu Covid-19: PR São Tomé reconnaît que les autorités sanitaires ont donné une «réponse satisfaisante» apparaît d'abord à Visão.