Dans cette deuxième phase de manque de définition, les coiffeurs et les magasins commerciaux reprendront également leur activité, mais dans le premier cas ils ne pourront fonctionner qu'à 50% de leur capacité et servir les clients sur rendez-vous, tandis que les entreprises locales pourront à nouveau recevoir des consommateurs au lieu de limiter, jusqu'à présent, la livraison des commandes sur Internet.

Avec le retour de cette activité, de nombreux magasins devraient commencer à retirer les grandes planches de bois qui recouvrent leurs vitrines, installées pour empêcher le pillage lors des manifestations à New York sur la mort de l'Afro-américain George Floyd – asphyxié au cours de sa détention par un policier blanc fin mai – et qui a causé de gros dégâts, notamment dans la région de Manhattan.

L'activité immobilière peut également commencer à recevoir des clients, ainsi que des blanchisseries, des ventes de voitures et des sociétés de location et de vente.

Dans le cas des restaurants, et du fait que beaucoup d'entre eux sont de petits établissements concentrant des tables dans un petit espace, New York a activé un programme qui prévoit la fermeture de plusieurs rues afin de pouvoir placer des tables dans des zones précédemment réservées aux véhicules de stationnement. .

Le programme, qui vise à sauver les entreprises qui ont survécu à la crise pandémique avec de grandes difficultés, se poursuivra tout au long de l'été, avec la possibilité d'utiliser ces places de parking jusqu'au 7 septembre, et des visites jusqu'en octobre.

Alors que la ville de New York entre dans la deuxième phase d'ouverture lundi, la zone Mid-Hudson de l'État de New York remplit les conditions pour commencer la troisième phase le lendemain, mardi.

Selon les dernières données fournies par le Gouverneur de New York Andrew Cuomo, le pourcentage de personnes infectées par le coronavirus est actuellement inférieur à 1% dans l'État, et parmi les plus de 67000 tests effectués depuis samedi, seuls 664 cas positifs ont été confirmés.

En outre, les chiffres indiquent que samedi il y a eu 15 décès dans la région en raison de covid-19, contre 24 vendredi, tandis que les hospitalisations et les hospitalisations dans les unités de soins intensifs continuent de baisser.

Cependant, Cuomo a déclaré aujourd'hui que "la pandémie n'est pas encore terminée".

"Alors que nous ouvrons New York en toute sécurité et progressivement, le gouvernement de l'État fournira les informations nécessaires aux New Yorkais pour prendre des décisions éclairées pour eux-mêmes et leurs familles", a-t-il ajouté.

Avec la première phase, qui est entrée en vigueur à New York le 9 juin, environ 400 000 personnes sont déjà retournées sur leur lieu de travail.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 464 000 morts et infecté plus de 8,8 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon une évaluation de l'agence française AFP.

Les États-Unis sont le pays avec le plus de décès (119 719) et les cas d'infection les plus confirmés (plus de 2,2 millions).

Suivent le Brésil (49 976 décès, plus d'un million de cas), le Royaume-Uni (42 632 décès, plus de 304 000 cas), l'Italie (34 634 décès et plus de 238 000 cas), la France (29 617 décès, près de 196 000 cas) et en Espagne (28 323 morts, plus de 246 000 cas).

La Russie, qui compte 8 101 morts, est le troisième pays au monde en nombre de personnes infectées, après les États-Unis et le Brésil, avec plus de 583 000, suivie par l'Inde, avec plus de 410 000 cas et 13 254 morts.

PCR // MSP

Covid-19: New York commence lundi la deuxième phase de la déflation apparaît d'abord dans Vision.