Dans un communiqué, Nacala Logistics a déclaré que la baisse des résultats enregistrée entre avril et juin était due à la réduction du volume de transport de charbon et de marchandises diverses sur la période.

«De plus, les obligations financières liées au besoin de financement ont contribué au résultat négatif», lit-on dans le document.

Au cours de la même période, le transport de charbon s'est élevé à 1,2 million de tonnes, soit une réduction d'environ 48% par rapport à la même période l'an dernier.

"Les résultats d'exploitation et financiers du deuxième trimestre démontrent précisément l'impact du covid-19 sur l'entreprise", indique la note.

Cependant, Nacala Logistics s'est adapté à la nouvelle réalité, travaillant quotidiennement pour surmonter les défis imposés par la maladie, adoptant toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des employés et des communautés qui vivent à proximité de ses opérations.

Le directeur financier de Nacala Logistics, Bernardo Mattar, a déclaré lors de la publication des résultats que la société profite de ce moment difficile pour se renforcer.

«Je veux laisser un mot de profonde gratitude à tous les employés de l'entreprise pour le dévouement et l'engagement qui, au quotidien, montrent qu'ils contribuent au renforcement de Nacala Logistics, même dans des moments aussi difficiles que ceux que traverse le monde», a-t-il souligné.

Nacala Logistics fait partie des entreprises qui intègrent le corridor de Nacala et opère dans le domaine du transport ferroviaire.

La société a annoncé en avril la réduction du nombre de passagers et de voyages en train à un tiers pour éviter la propagation du covid-19.

En service depuis 2016, le corridor de Nacala est un investissement de 4,5 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros) qui rejoint la multinationale brésilienne Vale, le conglomérat japonais Mitsui et l'entreprise publique mozambicaine Portos e Caminhos de Ferro du Mozambique.

L'entreprise comprend une voie ferrée de 912 kilomètres, dont 200 qui traversent le territoire du Malawi, et un terminal portuaire en eau profonde qui draine le charbon produit par la société minière Vale dans le district de Moatize, province de Tete, au centre du Mozambique.

Le Mozambique enregistre un cumul de 3 115 cas positifs de covid-19, 20 décès et 1 380 (44%) personnes déclarées rétablies, indiquent les dernières données sanitaires.

La pandémie de covid-19 a déjà fait au moins 787 918 morts et infecté plus de 22,4 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

PMA // LFS