«Cette action de solidarité découle du manque de matériel de protection individuelle qui nous a été communiqué par nos Loges dans les pays lusophones; en utilisant nos propres ressources et les dons de nos membres, nous procédons à l'acquisition d'équipements et de leur transport, pour distribution aux IPSS (Institutions Sociales de Solidarité Sociale) et aux hôpitaux de ces destinations », a commenté Amindo Azevedo, le Grand Maître du GLLP-GLRP. dans la déclaration envoyée à Lusa, dans laquelle il souligne qu '"il est du devoir de la franc-maçonnerie régulière de s'engager à soutenir la lutte contre la propagation de la covid-19, au Portugal comme dans nos pays frères".

Cette initiative s'inscrit dans le cadre du soutien de solidarité que les francs-maçons réguliers ont mis en place dans le cadre de la pandémie de Covid-19 », ajoute dans le texte, qui précise que les 15 mille masques« ont été envoyés aux représentants de la Grande Boutique légale du Portugal à São Tomé et Príncipe, au Cap-Vert et en Guinée, pour diffusion immédiate à une liste des institutions privées de solidarité sociale et des hôpitaux dans le but d'aider à protéger les professionnels et les utilisateurs de ces institutions ».

Dans la déclaration, les francs-maçons rappellent que l'institution a pour pratique «de soutenir les pays de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), où elle a des représentants, soit pour la protection contre le coronavirus, soit pour aider à récupérer les installations, comme cela s'est produit lors de la livraison. 10 000 € à une ONG locale (Health4Moz) pour la reconstruction de l'hôpital central de Beira, au Mozambique, détruit par le cyclone Idai en mars 2019 ».

Récemment, il conclut dans le texte, «GLLP / GLRP a fait un don de 10 000 visières pour renforcer la protection à la Ligue portugaise des pompiers et qui ont été distribuées par les 437 associations humanitaires du continent et des îles, ainsi qu'une livraison d'une moto équipée avec équipement d'urgence complet pour l'INEM ».

Le nombre de morts en Afrique dû à Covid-19 a grimpé à 13 238 aujourd'hui, soit 250 de plus au cours des dernières 24 heures, dans près de 595 000 cas, selon les données les plus récentes sur la pandémie du continent.

Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies de l'Union africaine (CDC Afrique), le nombre de personnes infectées est passé à 594 841, soit 16 937 de plus au cours des dernières 24 heures, tandis que le nombre de guérisons est désormais de 297 480, plus 10 469.

Par rapport aux pays africains lusophones, la Guinée-Bissau a le plus d'infections et de décès, avec 1 842 cas et 26 décès.

Le Cap-Vert a 1 698 infections et 19 décès, tandis que le Mozambique compte 1 154 infectés et 9 morts.

São Tomé et Príncipe compte 726 cas et 14 décès et l'Angola a 506 cas confirmés de covid-19 et 26 décès.

La Guinée équatoriale, qui fait partie de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), a enregistré 3 071 cas et 51 décès pendant plusieurs jours, selon Africa CDC.

Le premier cas de covid-19 en Afrique est apparu en Égypte le 14 février et le Nigéria a été le premier pays d'Afrique subsaharienne à enregistrer des cas d'infection le 28 février.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 566 000 morts et infecté plus de 12,79 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

MBA (VM) // JH

Le contenu de Covid-19: Franc-maçonnerie donne 15 000 masques à São Tomé, au Cap-Vert et en Guinée-Bissau apparaît en premier à Visão.