"De nombreux résidents, en particulier des étudiants, doivent retourner à Macao, et il y a des personnes bloquées à Macao qui souhaitent retourner dans leur pays d'origine, via l'aéroport de Hong Kong", a déclaré le secrétaire aux Affaires sociales et à la Culture, lors de la conférence. surveiller la situation de covid-19 sur le territoire.

Le service de transport spécial sera assuré par des «ferries» affrétés et devrait avoir lieu entre le 17 juin et le 16 juillet, en collaboration avec les autorités de Hong Kong, a annoncé le responsable.

Parmi les personnes détenues à Macao, en raison des restrictions de voyage mises en place pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, il y aura au moins deux douzaines de Portugais, a déclaré aujourd'hui à Lusa le consul général du Portugal à Macao et Hong Kong.

Les autorités de Macao ont déclaré qu'il y aurait deux "ferries" par jour, entre 9 heures et 19 heures, entre Macao et Hong Kong, soulignant que le corridor de transport spécial ne pouvait être utilisé que par ceux qui avaient réservé un vol entre le 16 juin. et le 17 juillet, avec une heure de départ estimée entre 14h00 et 23h00, «sans pouvoir passer la nuit à l'aéroport».

Les autorités ont également informé que les personnes souhaitant quitter Macao doivent s'enregistrer à l'aéroport de Hong Kong 48 heures à l'avance.

Outre le couloir spécial entre Macao et Hong Kong, les autorités ont également informé qu’à compter du 11 juin, elles autoriseront la circulation avec la ville voisine de Zhuhai, sur le continent chinois, «pour des raisons de service, de commerce ou autres» de urgence, à évaluer au cas par cas.

Les habitants de Macao de Zhuhai ne seront pas soumis à une observation médicale, ont-ils déclaré, mais devront subir un test d'acide nucléique négatif.

Depuis le 11 juin, les résidents de Macao qui remplissent les conditions définies pour se rendre à Zhuhai «peuvent soumettre la demande en ligne au système de santé, qui informera les candidats afin qu'ils puissent effectuer le test d'acide nucléique un jour désigné» , a informé le secrétaire aux Affaires sociales.

Les autorités ont également annoncé que 40 crèches subventionnées pourront rouvrir à partir du 11 juin pour accueillir "des enfants issus de familles en difficulté de garde".

Macao a été l'un des premiers territoires à identifier des cas d'infection par le covid-19, avant fin janvier. Le territoire a alors enregistré une première vague de dix cas. 35 autres cas ont commencé en mars, tous importés, situation liée au retour des résidents, de nombreux étudiants de l'enseignement supérieur à l'étranger.

Macao n'a pas enregistré de nouveaux cas depuis le 9 avril et n'a actuellement aucun cas actif après la sortie du dernier patient le 19 avril.

PTA (JMC) // JPS