Le président de l'Afrique du Sud et président par intérim de l'Union africaine a défendu aujourd'hui que la vaccination des Africains devait être faite par les producteurs africains, lors d'un séminaire où les participants ont défendu l'urgence d'agir immédiatement.

"Nous avons besoin d'un vaccin rapide, sûr et bon marché, et la vaccination doit être effectuée par des producteurs africains et préparée sur le sol africain", a déclaré Cyril Ramaphosa lors de son discours lors du séminaire qui a réuni aujourd'hui les principaux responsables de la santé en Afrique, le premier jour. un séminaire consacré à l'importance du vaccin contre la pandémie de covid-19 en Afrique, sur le thème «Le leadership de l'Afrique dans le développement et l'accès à un vaccin covid-19».

"Les défis sont énormes, tout comme les ressources, mais ils sont nécessaires pour garantir une couverture sur un continent aussi vaste et peuplé que le nôtre, nous devons donc agir d'urgence", a averti le chef de l'Etat sud-africain, l'un des pays le plus durement touché du continent par la pandémie

Au cours du séminaire, qui se termine jeudi, le directeur du Center for Disease Control and Prevention of the African Union (Africa CDC), John Nkengasong, a annoncé la première participation d'Africains à un essai clinique développé par l'Université d'Oxford pour obtenir un vaccin.

Le procès, mené à grande échelle en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et au Brésil, vise à répondre à la pandémie qui, selon John Nkengasong, "a commencé lentement mais s'accélère désormais très rapidement".

"Nous devons agir maintenant, sinon l'Afrique risque d'être laissée pour compte dans un vaccin mondial", a averti le responsable lors de la conférence.

Le nombre de morts en Afrique dû à Covid-19 est passé à 8 618, en hausse de 284 au cours des dernières 24 heures, dans environ 324 000 cas, selon les données les plus récentes sur la pandémie du continent.

Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies de l'Union africaine (CDC Afrique), le nombre de personnes infectées est de 324 696, plus 9 286 cas au cours des dernières 24 heures.

Le premier cas de covid-19 en Afrique est apparu en Égypte le 14 février, et le Nigéria a été le premier pays d'Afrique subsaharienne à signaler des cas d'infection le 28 février.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 473 000 morts et infecté plus de 9,1 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

MBA // PJA