Le mouvement des navires de croisière dans les ports de Madère devrait reprendre en novembre, mais tout dépendra de la situation internationale de la pandémie de covid-19, a déclaré aujourd'hui le président du gouvernement régional, Miguel Albuquerque.

Le souverain de Madère s'exprimait aujourd'hui lors d'une visite de plusieurs travaux d'amélioration qui ont été réalisés dans le port de Funchal, d'un montant de 5,2 millions d'euros, à savoir le renforcement de la sécurité de la jetée sud et l'installation de nouvelles bornes d'amarrage pour les navires de capacité charge supérieure à 150 tonnes.

A l'époque, Miguel Albuquerque présentait également la nouvelle jetée de la jetée nord, d'une valeur de 800 mille euros, dont les travaux débuteront en novembre.

«Nous préparons tout pour le moment où il sera possible de relancer cette importante activité pour nous», a-t-il déclaré, rappelant qu'en 2019 le port de Funchal a accueilli 585 000 touristes, dont l'impact sur l'économie de la ville est estimé à 50 millions d'euros.

Soulignant que tous les passagers voyageront désormais avec un test effectué et que les navires auront une section pour le covid-19, Miguel Albuquerque a souligné, cependant, que le problème est de savoir comment procéder lorsqu'un passager débarque dans un pays avec une transmission communautaire active. «Comment revenir au bateau», at-il demandé.

Le gouvernement régional a déjà investi 600 milliers d'euros dans la politique de contrôle à l'arrivée dans les ports de l'archipel.

Les travaux visités aujourd'hui comprenaient le renforcement du manteau de protection de la jetée sud du port de Funchal et le remplacement des bornes d'amarrage des quais 2 et 3, avec 36 nouvelles baies d'amarrage installées.

Le gouvernement régional, par l'intermédiaire de l'Administration des ports de Madère – APRAM, commencera les travaux de construction du nouveau bâtiment destiné à soutenir le quai 6 du port de Funchal, qui reçoit chaque année environ 50 escales de navires de croisière.

Le principal objectif de la nouvelle infrastructure est de desservir le trafic de passagers des navires de croisière qui accostent du côté nord du port.

L'archipel de Madère compte 180 cas confirmés, depuis le 16 mars, de covid-19, dont 137 sont récupérés et 43 cas actifs.

La région n'a pas encore enregistré de décès dus à la pandémie.

La pandémie de covid-19 a déjà fait au moins 910 300 morts et plus de 28,2 millions de cas d'infection dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 1 855 personnes sont décédées des suites de 62 813 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe ait succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est désormais celui qui compte le plus de cas confirmés et le plus de décès.

EC // VM

Le contenu de Covid-19: Les navires de croisière en novembre si la situation pandémique le permet – Le gouvernement de Madère apparaît en premier à Visão.