Les musées nationaux, monuments et palais ont vu une baisse d'environ 70% du nombre de visiteurs au premier semestre 2020, par rapport à la même période en 2019, a révélé aujourd'hui la direction générale du patrimoine culturel (DGPC) à l'agence Lusa.

Contacté par Lusa à propos du solde des visiteurs au premier semestre de l'année, les chiffres fournis par l'institution indiquent que l'ensemble des 25 musées, monuments et palais gardés reçoit un total de 701047 visiteurs au premier semestre 2020 contre 2308430 visiteurs de la période contrepartie en 2019, sur une baisse qui révèle l'impact de la pandémie de covid-19.

Les musées nationaux, monuments et palais – comme tous les espaces culturels – ont été fermés entre le 14 mars et le 17 mai de cette année, à la suite de la séquestration décrétée par le gouvernement pour arrêter la propagation du coronavirus.

Selon les chiffres communiqués à Lusa, l'évolution du nombre de visiteurs a commencé à enregistrer une augmentation au début de cette année, respectivement en janvier et février, avec une augmentation de 4,9% en janvier (257813 entrées, 12 mille de plus que l'année précédente). l'année précédente) et 6% en février (un total de 287 579 visiteurs, contre 271 304 du même mois l'année précédente).

Cependant, avec la détermination de l'état d'urgence dans le pays et la fermeture conséquente des 17 musées, deux palais et six monuments, mars a déjà enregistré une baisse de 74,7% (96.418 entrées, alors qu'en 2019 il était de 381577).

Les places étant fermées, en avril il n'y a eu aucune entrée, alors que l'an dernier, au cours du même mois, les visites se sont élevées à 466 448.

Après la réouverture, le 18 mai – Journée internationale des musées – l'impact négatif a continué à se faire sentir, avec 12017 visiteurs jusqu'à la fin de ce mois, bien en deçà des 509447 enregistrés en mai 2019.

En juin, avec la réouverture intégrale, cette baisse a été atténuée à 89,1%, ce mois-là ayant enregistré un total de 47220 entrées, contre 433860 visiteurs en 2019.

Toujours selon la DGPC, cette baisse de 89,1% en juin représente une baisse de près de 70% des visiteurs étrangers, qui ont un poids important dans de nombreux musées nationaux, notamment à Lisbonne.

Quant au nombre global de visiteurs au premier semestre 2020, par unité, le monastère des Hiéronymites, à Lisbonne, est en tête des dix plus visités, avec 152845 (il y en avait 545576 en 2019), suivi de la tour de Belém, également dans la capitale, avec 84601 (243611 en 2019), le Palais national de Mafra avec 70607 entrées (148737 en 2019), le Musée national d'archéologie, également à Lisbonne, avec 47360 (128807 en 2019), le Convento de Cristo, à Tomar, avec 42364 visiteurs (153641 en 2019), le monastère de Batalha avec 40701 (181336 en 2019), le musée national du carrelage à Lisbonne avec 35490 (111713 en 2019), le musée national d'art ancien, également dans la capitale, avec 33176 ( 86466 en 2019), le Panthéon national, également dans la capitale, avec 24506 (84040 en 2019) et le monastère d'Alcobaça, avec 22805 (97431 l'année dernière).

Le National Coach Museum, à Lisbonne, qui dirige généralement les musées les plus visités, a reçu 10822 visites, une forte baisse par rapport à la même période l'année dernière, également en raison de la fermeture de Picadeiro Real, l'ancien espace muséal qui abritait la collection, fermé depuis Décembre de l'année dernière pour les travaux.

En juin, premier mois du semestre avec ouverture complète, certains équipements ont reçu plus de six mille visiteurs, à savoir le Convento de Cristo et le Palais National de Mafra, d'autres au-dessus de quatre mille, comme le monastère de Batalha ou le monastère des Hiéronymites, mais n'arrivant toujours pas à approcher les dizaines de milliers qu'ils ont obtenus l'année dernière.

AG // TDI

Contenu Covid-19: Les musées et monuments ont perdu 70% des visiteurs au cours du 1er semestre apparaît en premier à Visão.