Les forces de l'ordre auront une «intervention pédagogique» entre le 30 octobre et le 3 novembre, au cours de laquelle la circulation entre les communes sera interdite en raison du covid-19, a déclaré aujourd'hui à Peniche le ministre de l'Intérieur.

"Il y aura une supervision adéquate et nécessaire, mais cela dépendra du sens des responsabilités des citoyens", a-t-il déclaré à l'agence Lusa Eduardo Cabrita, ajoutant que "l'intervention des forces de sécurité est fondamentalement une intervention pédagogique, visant à garantir la santé et la sécurité des citoyens. ».

Le ministre s'exprimait en marge d'une cérémonie à l'unité de contrôle côtier, à Peniche, dans le district de Leiria.

Le fonctionnaire a comparé l'appareil disponible et l'intervention des forces de sécurité à ce qui s'est passé pendant la période de Pâques.

Le Portugal a été caractérisé par la manière exemplaire dont nous avons appliqué des mesures restrictives et qui ont changé notre manière d'être, mais nous l'avons fait dans le respect de l'état de droit démocratique, c'est-à-dire en exerçant l'autorité démocratique de l'État sans aucun abus. d'autorité », a-t-il justifié.

La circulation entre les comtés du continent est interdite entre le 30 octobre et le 3 novembre, c'est-à-dire pendant le week-end correspondant au jour des morts.

La décision a été prise jeudi au Conseil des ministres et annoncée par la ministre de la présidence, Mariana Viera da Silva.

Selon le ministre, "des règles similaires à celles de Pâques sont prévues".

En avril, le Premier ministre António Costa a annoncé l'interdiction de conduire entre le jeudi saint et le dimanche de Pâques. À l'époque, tout déplacement hors de la commune de résidence habituelle était interdit, sauf pour ceux qui devaient se déplacer pour le travail.

Le Gouvernement a décidé de procéder à la limitation de la diffusion pour réduire le rassemblement des personnes dans un moment d'hommage au défunt, qui est «chargé d'émotion et qui constituerait l'une des principales sources de transmission de la maladie, qui sont des activités familiales».

Mariana Vieira da Silva a souligné que c'est précisément au sein des familles qu'il devient plus difficile d'observer les nouvelles règles de vie en société, à savoir la distance physique.

La pandémie de covid-19 a déjà fait plus de 1,1 million de morts et plus de 41,3 millions de cas d'infection dans le monde, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 2 245 personnes sont décédées des 109 541 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

FCC (OUI) // HB

Covid-19: Les forces de sécurité auront une «intervention pédagogique» entre le 30 octobre et le 3 novembre – MAI apparaît en premier à Visão.