La mesure fait partie d'une résolution du Conseil du gouvernement, publiée aujourd'hui au Journal officiel de la région autonome des Açores, et qui prolonge également la déclaration de la situation d'alerte dans les îles de Graciosa, São Jorge, Flores et Corvo, jusqu'à 00h00. du 15 juillet.

Malgré «l'efficacité des procédures approuvées» pour «contenir la propagation du virus du SRAS-COV-2 dans la Région», ainsi que «l'adhésion, l'engagement et la responsabilité» des Açoriens aux mesures mises en œuvre, le gouvernement des Açores souligne que «compte tenu de l'évolution la pandémie mondiale, et compte tenu de l'ouverture de liaisons aériennes de l'étranger vers les îles de Santa Maria, São Miguel, Terceira, Pico et Faial, il est justifié de maintenir la déclaration de la situation de calamité publique dans ces îles, ainsi que comme l'extension de la situation d'alerte sur les îles de Graciosa, São Jorge, Flores et Corvo ».

Après avoir entendu l'Association des municipalités de la région autonome des Açores et la délégation régionale des Açores de l'Association nationale des paroisses, le Conseil de gouvernement a également décidé que, «après la réouverture de l'espace maritime national aux navires de croisière et aux yachts, en provenance des ports aux normes internationales, la normalisation de l'accostage de ces navires, dans les ports et les marinas »devrait être encouragée, à condition que les passagers« se testent à leur arrivée, sauf si l'autorité sanitaire régionale l'exige, compte tenu du temps de trajet sans escale et de l'absence de symptômes ».

Il a également déterminé pour l'archipel, jusqu'à 15h00 le 15 juillet, le maintien de la suspension de la tenue d'événements publics par le gouvernement régional et une recommandation adressée à toutes les entités publiques, à savoir les autorités locales et privées, pour la non-tenue d'événements. Ouvert au public.

Pour les îles de São Miguel, Terceira, Graciosa, São Jorge, Pico et Faial, le maintien, jusqu'à 00h00 le 15 juillet, de la suspension des activités et de la fermeture des infrastructures et établissements suivants: activités en piscines couvertes, à l'exception de ceux destinés à l'activité de sportifs professionnels et de haut niveau ou fédérés, dans le cadre de la formation ou de l'enseignement, ainsi que des spas, spas ou établissements similaires.

L'exécutif socialiste açorien a décidé de maintenir, jusqu'à 15 heures le 15 juillet, la suspension de tous les déplacements des travailleurs de l'administration régionale, y compris les instituts publics et les entreprises publiques, en dehors de l'archipel.

Selon la résolution, signée par le président du gouvernement des Açores, Vasco Cordeiro, la suspension de tous les voyages dans l'archipel d'entités extérieures demandées par l'administration régionale, y compris les instituts publics et les entreprises publiques, est également en vigueur, sauf si cela est absolument indispensable, à condition qu'ils soient autorisés par l'Autorité. de la santé régionale.

D'autre part, il recommande que d'autres entités publiques et privées de l'archipel adoptent la même procédure concernant le déplacement de leurs travailleurs à l'étranger dans la Région.

Le gouvernement régional indique que les mesures prévues dans la résolution «peuvent être annulées ou annulées, à tout moment, en tenant compte de l'évolution de la situation» de la pandémie de Covid-19 dans la région.

La résolution prend effet à partir d'aujourd'hui.

La Région compte au total 152 cas d'infection par le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, qui provoque la maladie de la covid-19, avec quatre cas positifs actuellement actifs, trois sur l'île de São Miguel et un sur l'île de Terceira.

Dans l'archipel, 130 personnes se sont rétablies, 16 sont mortes et deux sont revenues au Portugal continental.

APE // MLS