« L’archipel compte actuellement 507 cas positifs actifs, 315 à São Miguel, 160 à Terceira, 13 à Pico, sept à Faial, sept à Flores, trois à São Jorge et deux à Graciosa », décrit l’Autorité régionale de santé, dans le quotidien bulletin.

Aujourd’hui, 19 patients sont hospitalisés, 12 à l’hôpital Divino Espírito Santo, à Ponta Delgada (dont deux en soins intensifs), six à l’hôpital Santo Espírito, à Angra do Heroísmo (un en soins intensifs) et un à l’hôpital Horta.

Selon l’Autorité sanitaire, « cinq chaînes de transmission locale primaire sont désormais actives dans l’archipel : deux à Faial, une à Pico, une à Pico/Flores et une à São Miguel/Flores », tandis que sur les îles de São Miguel et Troisièmement, il y a la transmission communautaire.

« La situation des chaînes de transmission actives dans l’archipel a changé, car l’île de Terceira dispose désormais d’une transmission communautaire, annulant les principales chaînes de transmission locales qui existaient jusqu’alors. Il y a l’apparition d’une nouvelle chaîne à Faial et l’extinction d’une autre, à Velas de São Jorge », décrit-il.

Quant aux diagnostics des dernières 24 heures, sur Terceira, trois des 16 nouveaux cas « concernent des voyageurs, pas des résidents ».

Deux de ces patients sont « d’un navire » et l’un d’eux a été admis à l’hôpital de Santo Espírito da Ilha Terceira.

Le troisième voyageur « a obtenu un résultat positif à son arrivée sur l’île, dans la paroisse de Cabo da Praia, commune de Praia da Vitória ».

Les 13 cas restants concernent le contexte de transmission communautaire. Ainsi, « dans la municipalité d’Angra do Heroísmo, il y a 12 nouveaux cas et dans la municipalité de Praia da Vitória quatre nouveaux cas ont été enregistrés », indique l’Autorité sanitaire.

Sur l’île de São Miguel, deux des 41 nouveaux cas correspondent à autant de voyageurs, non-résidents, avec des analyses positives au 6e jour de dépistage, dans la paroisse de Rosto do Cão (Livramento).

« Tous les autres sont dans le cadre de la transmission communautaire », assure cette entité.

Dans la municipalité de Ponta Delgada, 18 nouveaux cas ont été enregistrés, à Ribeira Grande, 11 nouvelles infections et à Lagoa, quatre nouveaux cas.

« A Faial, un cas positif a été diagnostiqué, correspondant à un voyageur non-résident, avec une analyse positive au 6e jour, à l’origine d’une chaîne primaire de transmission locale, à Angústias, commune de Horta », indique l’Autorité.

A Pico, un voyageur inter-îles, résident, a obtenu un résultat positif à son arrivée dans la commune de Madalena.

« Également au cours des dernières 24 heures, 47 récupérations ont été enregistrées », précise l’Autorité de santé.

Depuis le début de la pandémie, 7 292 cas positifs de covid-19 ont été diagnostiqués aux Açores, avec 6 603 personnes guéries de la maladie. 35 sont décédés, 85 ont quitté l’archipel et 62 ont présenté des preuves de guérison antérieure. À ce jour, 626.108 tests ont été effectués pour dépister le virus SARS-CoV-2, responsable de la maladie covid-19.

Du 31 décembre 2020 au 8 juillet, 250 705 doses de vaccins contre le covid-19 ont été administrées aux Açores, avec 129 190 personnes avec au moins une dose (53,21 % de la population) et 121 515 personnes avec une vaccination complète (50,05 %), sous le Plan Régional de Vaccination.

Le gouvernement régional des Açores a modifié les mesures restrictives pour lutter contre le covid-19, prolongeant les horaires d’ouverture du restaurant et réduisant l’interdiction de circulation, même dans les communes à haut risque, a révélé vendredi le directeur régional de la Santé.

Lors d’une conférence de presse, Berto Cabral, qui est également le chef de l’Autorité régionale de santé des Açores, a justifié la décision par l’avancée du processus de vaccination contre le covid-19 dans la région et l’importance que cette période de l’année « est pour de nombreux secteurs ». de l’activité économique ».

A partir de 00:00 lundi, les municipalités de Ponta Delgada et Lagoa, sur l’île de São Miguel, et Angra do Heroísmo et Praia da Vitória, sur l’île de Terceira, avec un risque élevé de transmission du SRAS-CoV-2, sont dans une situation de calamité publique.

Dans les communes à risque moyen et élevé, l’heure de fermeture des restaurants est de 22h00 à 23h00, mais dans les zones à haut risque, les cafés doivent fermer à 20h00.

Également à partir de 00h00 le lundi, les restaurants, boissons et établissements similaires dans les comtés ci-dessous et à très faible risque ne sont plus obligés de fermer à minuit.

Circulation sur la voie publique dans les communes à haut risque, qui se fait désormais entre 00h00 et 05h00, et non plus entre 23h00 et 05h00.

Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 10 personnes dans les communes à très faible risque, huit à faible risque, six à risque moyen et quatre à risque moyen-élevé.

Les restaurants ne peuvent occuper qu’une capacité des trois quarts dans les comtés à très faible risque, les deux tiers à faible risque, la moitié à risque moyen et un tiers à risque moyen-élevé et élevé.

L’évaluation des niveaux de risque dans la région est basée sur un modèle allemand de feux tricolores, et est calculée en fonction du nombre de nouveaux cas de covid-19 pour 100 000 habitants sur une période de sept jours.

Il existe cinq niveaux de risque : très faible (moins de 25 cas pour 100 000 habitants), faible (entre 25 et 49 cas pour 100 000 habitants), moyen (entre 50 et 74 cas pour 100 000 habitants), moyen élevé (entre 75 et 99 cas pour 100 000 habitants) et élevé (plus de 100 cas pour 100 000 habitants).

ACG (CYB) // VM

Contenu Covid-19 : les Açores enregistrent 59 nouveaux cas et 507 infections actives apparaissent en premier à Visão.