«Après une légère reprise des niveaux de consommation au Portugal durant les mois d'été et le dernier mois d'octobre, cette première quinzaine de novembre a de nouveau vu une baisse des achats physiques sur le réseau Multibanco, soit une baisse de 12% par rapport à les 15 premiers jours du mois de novembre 2019 », déclare SIBS dans un communiqué.

Quant aux achats «en ligne», les données de la plateforme SIBS Analytics indiquent une croissance de 32% pour la même période et par rapport à l’année dernière, «en ligne avec la tendance observée tout au long de l’année».

Visant à évaluer l'impact du nouveau coronavirus sur les habitudes de consommation des Portugais, sur l'économie et la société en général, l'analyse SIBS met en évidence la «manière très expressive» dont MB WAY a accéléré la croissance par rapport à 2019, que ce soit dans les achats en ligne , ou dans les achats physiques, se supposant comme «l'un des modes de paiement préférés des Portugais».

Une évolution attribuée par SIBS à la "commodité et à la sécurité" de cette plateforme, qui "permet d'effectuer tous les paiements en magasin sans contact avec le terminal de paiement, quel qu'en soit le montant".

Dans les achats en magasin, souligne-t-il, l'augmentation de l'utilisation de MB WAY a été «très significative tout au long de l'année», et entre juillet et octobre cette croissance d'une année sur l'autre était d'environ 350% et, dans les premiers jours de novembre, au-dessus de 300%.

Selon SIBS, l'utilisation de MB WAY "a également nettement augmenté dans les achats en ligne", augmentant d'environ 250% en novembre d'année en année.

En remontant au début de 2020, et à l'échelle mondiale, les données de SIBS Analytics indiquent que l'année a commencé au Portugal avec une augmentation des achats physiques (+ 11% dans les mois de janvier et février par rapport au début de 2019), mais l'état de L'urgence et l'enfermement subis en mars et avril ont conduit à une consommation en magasin enregistrant «une baisse brutale, supérieure à 30%, par rapport à la même période».

«Malgré le fait qu'en mai et juin, la baisse était toujours supérieure à 20%, une reprise lente mais continue s'est amorcée, qui, en octobre, a presque atteint le même nombre d'achats physiques enregistré en 2019», note le SIBS.

Cependant, en novembre, avec le retour des mesures restrictives, la baisse a de nouveau dépassé 10%.

Dans les achats en ligne, le nombre de transactions sur ce canal en 2020 "a toujours été en hausse par rapport à la même période de l'année dernière, en contre-cyclique avec la tendance générale à la baisse de la consommation, bien qu'avec quelques variations".

«La tendance est passée d'une augmentation de 40% en janvier et février à une augmentation de seulement 12% dans le premier confinement, avec une reprise commençant en mai», explique SIBS, expliquant que «les achats en ligne ont également été moins affectés par nouvelles mesures restrictives en novembre, poursuivant une croissance sur un an similaire à celle des quatre mois précédents ».

Les données de SIBS Analytics indiquent que la valeur moyenne des achats enregistrés au cours des deux premières semaines de novembre était de 36,2 euros en magasin et 34,4 euros en ligne, avec une variation de valeur sur l'année d'environ 4% et 7%, respectivement.

En analysant les achats physiques par secteur, «tout au long de l'année il y avait un poids notable dans les secteurs des super et hypermarchés, de la petite distribution alimentaire, des pharmacies et des parapharmacies, qui en sont venus à représenter, en période de plus grand confinement, 60% du total des achats effectués par les Portugais en magasin (mars et avril), représentant désormais 49% du total des achats ».

Un chiffre «en phase avec les derniers mois et une augmentation de cinq points de plus par rapport aux mois de janvier et février», a-t-il besoin.

Dans les achats en ligne, les secteurs du divertissement, de la culture et des abonnements, de l’alimentation et du commerce de détail, de la restauration, de la livraison et de la vente à emporter ont représenté «une part importante des transactions dans ce canal tout au long de l’année», correspondant désormais à 40% du total des achats, soit une augmentation de 12 points de pourcentage par rapport au début de l'année.

La pandémie de covid-19 a causé au moins 1 350 275 décès résultant de plus de 56,2 millions de cas d'infection dans le monde, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 3 701 personnes sont décédées sur les 243 009 cas d'infection confirmés, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

PD // JNM

Contenu Covid-19: les achats en magasin diminuent à nouveau au cours de la première quinzaine de novembre – SIBS apparaît en premier dans Visão.