Lisbonne disposera, dès lundi, d’un centre de vaccination contre le covid-19 à Alcântara, qui fonctionnera en « service gratuit », sans rendez-vous, a annoncé aujourd’hui le président Fernando Medina.

« Nous aurons, dès lundi, un centre à Alcântara qui fonctionnera au format service gratuit pour toutes les personnes des tranches d’âge couvertes par le plan de vaccination, afin qu’elles puissent aller vacciner sans pré-réservation », a indiqué le maire socialiste. dans son espace de commentaires sur TVI24.

Selon le maire de Lisbonne, ce centre sera ouvert entre 07h00 et 21h00.

C’est l’une des mesures prises par la municipalité de Lisbonne pour accélérer la vaccination à Lisbonne, une région où les plus gros cas quotidiens d’infection par le covid-19 ont été enregistrés ces derniers jours.

Au cours des dernières 24 heures, le Portugal a enregistré 1 020 nouveaux cas d’infections au covid-19, dont 648 dans la région de Lisbonne et de Vale do Tejo.

Affirmant qu’il existe « des conditions logistiques et opérationnelles pour que la vaccination soit accélérée », Fernando Medina a également fait savoir qu’il a « la capacité d’augmenter de 50 % le nombre de vaccinations » dans les centres existants de la capitale, « dès qu’il y aura sont des vaccins disponibles ».

« Et les informations dont nous disposons sont qu’à l’heure actuelle, des vaccins sont disponibles », a-t-il ajouté.

Pour cette augmentation des capacités de vaccination, le maire a souligné qu' »un effort important pour embaucher plus d’infirmières » et « l’extension des heures d’ouverture des centres » sont nécessaires.

« Nous avons proposé qu’ils aient des horaires prolongés d’environ quatre heures et qu’ils travaillent également les samedis et dimanches », a-t-il déclaré, précisant que les centres fermeront à 22h00.

Cependant, aujourd’hui également, la «task force» a annoncé la réouverture mercredi du centre de vaccination contre le covid-19 dans le pavillon 3 de la Cidade Universitária, à Lisbonne, pour vacciner les personnes de plus de 50 ans sans rendez-vous.

Dans une note envoyée à Lusa, l’équipe dirigée par le vice-amiral Gouveia e Melo a déclaré que le centre aurait à son service « 28 soldats des trois branches des forces armées et aura la capacité d’administrer environ 1 200 doses quotidiennes ».

Pour l’instant, cet espace sera uniquement dédié à la vaccination « porte ouverte », « le rendant disponible pour la vaccination des premières doses d’usagers âgés de 50 ans et plus » enregistrés dans les groupes de centres de santé de Lisbonne Nord et qui n’ont pas été infectés. au cours des six derniers mois.

Selon la ‘task force’, ce centre de vaccination fonctionnera sept jours sur sept, entre 9h30 et 17h30 et les utilisateurs qui souhaitent être informés en temps réel de la disponibilité de cet espace peuvent consulter la ‘salle’ portail ouvert’ (https://salaaberta3.webnode.pt/).

Plus de 4,3 millions de personnes au Portugal ont déjà reçu la première dose du vaccin contre le covid-19, soit 42% de la population, et près de 2,6 millions (25%) ont été entièrement vaccinées, selon des données avancées mardi par le Direction Générale de la Santé (DGS).

Depuis le début de la pandémie en mars 2020, le covid-19 a fait 17 074 morts sur 866 826 cas confirmés d’infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

MCL (GC/JYGO/HN) // PDF