1-1-e1669908198824-png

Table des matières

Covid-19: l'Angola avec deux nouveaux cas de maladie passe à 142 infectés

Selon le ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, l'autre cas est de contamination locale, lié à la clôture sanitaire de Hoji Ya Henda.

En ce qui concerne le cas de la police, a informé le ministre, il est membre de l'équipe de sécurité du Centre de presse Aníbal de Melo (CIAM), raison pour laquelle la conférence de presse s'est tenue aujourd'hui du ministère de la Santé, pendant la désinfection du site.

Sílvia Lutucuta a précisé que ce cas avait été détecté lors de la projection communautaire de l'équipe de journalistes qui avait suivi les conférences de presse au CIAM et soutenu dans la diffusion d'informations sur la pandémie causée par le nouveau coronavirus.

"A ce stade, 41 échantillons ont été collectés, dont 40 négatifs et un positif", a indiqué le ministre, ajoutant que mardi, les membres de l'unité à laquelle appartient ce policier seront contrôlés, ainsi que les journalistes qui ont été pour surveiller les informations au CIAM.

Le responsable a appelé au calme de la communauté journalistique, en tenant compte des mesures préventives qu'elles ont suivies, soulignant qu'en dépit des résultats négatifs, il est prudent, ayant déjà passé sept jours, de refaire le test.

"Le citoyen concerné prend un virage, donc, trois fois par semaine, a été dans une zone de peu de contacts et des mesures de santé publique sont en cours pour identifier les contacts", a-t-il déclaré.

Le ministre a exclu la possibilité d'être en présence d'un cas de transmission communautaire.

«Nous ne pouvons parler de circulation communautaire que lorsque nous avons plus de 100 cas sans lien épidémiologique, dans ce cas, en particulier, nous avons eu le résultat aujourd'hui, nos équipes sont sur le terrain pour évaluer la personne infectée puis poursuivre le travail avec les contacts jusqu'à ce que nous trouvions la source de contamination », a-t-il déclaré.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 433 000 morts et infecté plus de 7,9 millions de personnes dans 196 pays et territoires africains, selon le bilan de l'agence française AFP.

En Afrique, il y a 6 465 décès confirmés et plus de 242 000 infectés dans 54 pays, selon les dernières statistiques sur la pandémie du continent.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe a succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est devenu celui avec les cas les plus confirmés, mais avec moins de décès.

NME // LFS

Articles récents