Maputo, 02 août 2020 (Lusa) – Le président du Mozambique a envoyé au Parlement un addendum au rapport sur les quatre mois d'état d'urgence en raison du covid-19, informant que le pays a déjà reçu près de la moitié de l'aide demandée aux partenaires, a-t-il déclaré aujourd'hui source parlementaire.

L'information vient après que l'organisation non gouvernementale Centre pour la démocratie et le développement (CDD) ait critiqué aujourd'hui, dans un communiqué, le manque de détails sur le soutien financier reçu pendant l'état d'urgence.

En réaction à ces critiques, une source parlementaire a déclaré à Lusa que l'information est contenue dans un addendum envoyé par Filipe Nyusi au Parlement vendredi, presque un jour après l'envoi du rapport du chef de l'Etat mozambicain.

Le 23 mars, le gouvernement mozambicain a demandé à ses partenaires à Maputo un soutien financier de 700 millions de dollars (594 millions d'euros) pour couvrir le déficit causé par la pandémie dans le budget de l'État (OE) 2020, ainsi que pour financer combattre la maladie et soutenir les plus pauvres.

Dans l'addendum de 12 pages au rapport, le chef de l'Etat mozambicain explique que, sur les 700 millions de dollars, le Mozambique a déjà reçu 340,8 millions de dollars (289 millions d'euros).

"De ce montant, nous avons reçu du Fonds monétaire international 309 millions de dollars (262 millions d'euros) pour l'appui direct au budget et à la balance des paiements et 15 millions de dollars (13 millions d'euros) sous forme d'allégement du service de la dette", lu dans le document.

Sur le montant reçu du FMI, 1 milliard de meticais (12 millions d'euros) ont été canalisés pour soutenir les micro, petites et moyennes entreprises, via une ligne de crédit, ajoute-t-il.

Selon le document, outre le FMI, d'autres partenaires de coopération ont choisi d'apporter un soutien direct au secteur de la santé, pour un montant total de 16,8 millions de dollars (14 millions d'euros).

«Afin de sauvegarder la nécessaire transparence de notre intervention, un compte bancaire sous la direction du ministère de la Santé a été ouvert, à travers lequel couleront les fonds déboursés par les partenaires», indique le document, ajoutant que le pays attend le décaissement de plusieurs engagements publics.

Depuis l'annonce du premier cas, le 22 mars, le Mozambique a enregistré un total de 1 946 cas de covid-19, 12 tués et 654 guéris.

EYAC // ANP

Le Covid-19: Le contenu des relations publiques mozambicaines a fourni des informations sur le soutien reçu au Parlement apparaît en premier dans Visão.