«La décision n'est pas de reprendre les cours lundi. Le principe est de continuer à suivre la situation et, en temps voulu, de revenir sur une nouvelle prise de position à ce sujet », a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse à Luanda.

Ce fut l'un des thèmes abordés lors d'une réunion de travail pour évaluer la situation épidémiologique présidée aujourd'hui par le président de la République, João Lourenço, «ayant reçu des instructions des instances compétentes pour, dans les prochains jours, en principe demain (mercredi), publier un acte annonçant la décision.

Les cours d'enseignement général et universitaire en Angola ont été suspendus en mars, avant que le président angolais ne déclare l'état d'urgence, qui a duré du 27 mars au 25 mai, suivi de la situation de calamité publique du 26 mai.

Le décret qui détermine la calamité publique prévoyait la reprise de l'activité dans l'enseignement supérieur et dans le deuxième cycle de l'enseignement secondaire à partir du 13 juillet, bien que "dépendante de l'évolution de la situation épidémiologique".

La ministre de la Santé, Silvia Lutucuta, a déclaré lors de la conférence de presse qu '«il n'y a pas de jeu de pression» en ce qui concerne le retour à l'école, car il s'agit d'une stratégie concertée entre les différents départements ministériels.

Interrogé sur la possibilité de rentrer dans le pays, dont les frontières sont fermées depuis le 20 mars, de citoyens angolais sur des vols humanitaires, Adão de Almeida a déclaré que la priorité était la création de conditions pour rapatrier les citoyens angolais qui se trouvent dans certains pays avec difficultés à rentrer.

"Des vols ont été effectués dans cette direction, les derniers vers la Zambie et le Zimbabwe et le retour des citoyens dans d'autres endroits est en constante analyse", a-t-il répondu.

Le ministre a ajouté que les vols pour permettre aux concitoyens de revenir doivent être effectués de manière échelonnée, en fonction de la capacité de quarantaine, en vue de réduire l'importation de cas de covid-19.

"Les autorités compétentes, au fur et à mesure de la programmation, annonceront aux citoyens la réalisation des vols", a-t-il souligné.

L'Angola compte au total 386 cas d'infection par le nouveau coronavirus, dont 21 sont décédés et 117 guéris.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 539 000 morts et infecté plus de 11,69 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

RCR // JLG

Le Covid-19: la reprise des cours en Angola reportée sans nouvelle date apparaît d'abord à Visão.