La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une subvention de 8,6 millions d'euros pour aider à lutter contre la pandémie de Covid-19 dans les pays d'Afrique australe, dont le Mozambique et São Tomé et Príncipe, a annoncé l'institution aujourd'hui.

Dans un communiqué, la BAD a expliqué que la subvention approuvée aujourd'hui est destinée à soutenir la réponse à covid-19 et à renforcer les systèmes de santé dans la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) et à São Tomé et Príncipe.

Le Mozambique, le Lesotho, le Malawi, Madagascar, la Zambie et le Zimbabwe sont des pays membres de la SADC.

"La propagation rapide de covid-19 parmi les pays d'Afrique australe indique que la pandémie ne connaît pas de frontières, nécessitant une approche régionale pour renforcer la réponse du système de santé publique et tirer parti des économies d'échelle", indique le communiqué.

Ces ressources seront "destinées à faciliter la détection précoce de covid-19" et également à "répondre aux menaces futures résultant des épidémies et des pandémies de maladies transmissibles".

L'objectif est le renforcement institutionnel, la fourniture d'équipements médicaux et d'équipements pour répondre aux cas, tels que les ventilateurs non invasifs.

Le communiqué explique également qu'environ 1,3 million d'euros de ce programme bénéficieront directement au Mozambique "grâce à la fourniture de consommables médicaux, pour augmenter les tests et le dépistage".

«Le gouvernement du Mozambique a pris des mesures précoces pour contenir une flambée rapide de covid-19 et pour fournir le temps nécessaire pour créer les conditions d'une réponse efficace à la pandémie, mais le défi est énorme, même pour des systèmes de santé plus robustes, visant à ce don pour renforcer ces actions », peut-on lire.

Le projet sera mis en œuvre par la SADC, en partenariat avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies de l'Union africaine (CDC Afrique).

Pour la directrice générale de la BAD, Joséphine Ngure, mentionnée dans la déclaration, ce projet «vise à renforcer une réponse sanitaire coordonnée au niveau régional» en partenariat avec la SADC et l'OMS.

La déclaration de la BAD souligne également que ce programme est «l'une des premières étapes d'une série de mesures futures» pour aider le Mozambique à répondre à la pandémie, protéger les vies et les moyens de subsistance et jeter les bases d'une reprise économique inclusive.

"Ces mesures font partie du mécanisme panafricain de réponse à la crise de 7,4 milliards de dollars (environ 6,5 milliards d'euros) de la Banque, visant à réduire l'impact économique et social de la pandémie sur le continent", conclut.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait près de 482 000 morts et infecté plus de 9,45 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

En Afrique, il y a 8 856 décès confirmés dans plus de 336 000 personnes infectées dans 54 pays, selon les dernières statistiques sur la pandémie du continent.

Parmi les pays africains qui ont le portugais comme langue officielle, la Guinée équatoriale est en tête du nombre d'infections et de décès (2 001 cas et 32 ​​décès), suivie par la Guinée-Bissau (1 556 cas et 19 décès), le Cap-Vert (1 003 cas et huit morts), le Mozambique (788 cas et cinq morts), São Tomé et Príncipe (710 cas et 13 morts) et l'Angola (212 infectés et 10 tués).

DYMC // JH

Covid-19: la BAD applique 8.6ME en Afrique australe et São Tomé pour lutter contre la pandémie apparaît d'abord à Visão.