Le secrétaire d'État adjoint à l'Économie, João Neves, a déclaré aujourd'hui que l'investissement de candidature des entreprises pour le réajustement des activités productives, dans le cadre de la pandémie Covid-19, s'élève à environ 730 millions d'euros.

João Neves s'exprimait lors d'une audition au sein de la commission parlementaire du budget et des finances des secrétaires d'État du ministère de l'économie et de la transition numérique, dans le cadre de l'examen, en particulier, du budget supplémentaire de l'État pour 2020.

Le ministre a souligné le «renforcement très substantiel» des fonds accordés aux entreprises et a souligné la réorientation des entreprises vers la nouvelle situation de la pandémie, en mettant des produits à la disposition des Portugais pour lutter contre la covid-19, qui comprenait la production de ventilateurs, de masques, de gel, entre autres produits.

«Dans ces concours visant à ce type de réadaptation des activités productives, nous avions 730 millions d'euros d'investissement», a déclaré le secrétaire d'État adjoint à l'Économie.

"Nous soutiendrons certainement tous les bons projets qui sont apparus dans le système dans ce domaine, renforçant quels étaient les budgets initiaux dont nous disposions pour ces soutiens qui atteignent aujourd'hui déjà plus de 250 millions d'euros", a-t-il ajouté.

Dans la période pandémique, les paiements aux entreprises au Portugal 2020 "ont atteint environ 400 millions d'euros" et l'octroi de la responsabilité, à savoir les remboursements par elles au système, à l'IAPMEI (Institut de soutien aux petites et moyennes entreprises et à l'innovation) , a atteint 100 millions d'euros, a-t-il souligné.

"Dans cette très courte période, il a été possible de mettre à la disposition des entreprises environ 500 millions d'euros de trésorerie correspondant au soutien à l'activité qu'elles développent", a-t-il poursuivi.

Le responsable gouvernemental a souligné que «cela représente dans certains cas plus du double de ce qu'il était possible d'accomplir lors des périodes précédentes», notant que le programme Compete, qui soutient les entreprises, est celui qui, au Portugal 2020, a un taux d'exécution «plus déjà haut au départ ».

"Pour le moment, nous sommes déjà près de 6 milliards d'euros de crédits accordés avec garantie publique à la disposition des entreprises", a-t-il déclaré.

João Neves a déclaré que "ces montants représentent environ le double de l'ensemble des garanties publiques accordées en 2019".

Il a indiqué que la banque de développement entend être une banque de promotion orientée vers des projets de nature stratégique, dans lesquels il y a un fort investissement dans la recherche et le développement, et dans les entreprises avec une composante d'internationalisation.

Concernant le programme Adaptar, qui soutient les micro et petites entreprises, João Neves a déclaré qu'il était «en fonctionnement» et qu'il avait reçu environ 17 000 demandes.

"Il a été possible en cinq jours de statuer sur 17 mille demandes pour un montant de 51 millions d'euros d'incitations", dont, après un peu plus de trois semaines, environ 16 millions ont déjà été versées.

ALU // PA

Le Covid-19: Investissement candidat pour la mise à niveau des activités productives autour du 730 ME apparaît en premier à Visão.