Les mesures exceptionnelles et temporaires dans le cadre de la pandémie de covid-19 applicables aux programmes opérationnels dans le secteur des fruits et légumes et leur aide financière ont été publiées dans Diário da República.

Dans l'ordonnance, qui entre en vigueur aujourd'hui, le gouvernement reconnaît que les producteurs de fruits et légumes ont été confrontés à des difficultés exceptionnelles, notamment en ce qui concerne la pénurie de main-d'œuvre et les problèmes logistiques, tant au niveau de la fourniture de facteurs de la production, ainsi que dans la distribution de produits alimentaires, provoquant des perturbations financières majeures dans le secteur.

«Compte tenu du caractère sans précédent de ces circonstances, la Commission européenne a jugé nécessaire de pallier ces difficultés», lit-on dans le document signé par la ministre de l'Agriculture, Maria do Céu de Oliveira Antunes Albuquerque.

En ce qui concerne le secteur des fruits et légumes, la Commission européenne a approuvé un certain nombre d'exceptions, se référant à l'année 2020, pour faire face à la crise provoquée par la pandémie de covid-19.

Dans ce contexte, malgré les mesures exceptionnelles déjà adoptées en vertu de l'ordonnance n ° 88-E / 2020 du 6 avril, il est important de consacrer les nouvelles solutions approuvées entre-temps et de procéder à l'adaptation nécessaire du régime juridique national relatif aux programmes opérationnels dans le secteur des fruits et légumes, selon les dispositions légales dérogées par la Commission européenne », dit-il.

Ainsi, aux fins de la présentation des demandes de paiement de dépenses prévues mais non exécutées, le délai d'exécution prévu au paragraphe b) du paragraphe 5 de l'article 33 de l'ordonnance n ° 295-A / 2018, du Le 2 novembre est prolongé jusqu'au 15 août 2021.

Aux fins de la disposition au n ° 2 de l'article 5 de l'ordonnance n ° 295-A / 2018 du 02 novembre, la modification du plafond de l'aide financière de l'Union européenne au fonds opérationnel, à 70% des dépenses réellement encourus, aux termes de l'article 1er, paragraphe 1, deuxième alinéa, du règlement délégué (UE) 2020/1275 de la Commission, du 6 juillet, est effectué à la demande de l'organisation de producteurs, sans préjudice de les règles d'application pour l'année en cours, à savoir celles relatives aux limites de modification du contenu des programmes opérationnels et de modification du fonds opérationnel.

La limite maximale de la demande de modification pour l'année 2020, se référant au contenu des programmes opérationnels, et prévue au paragraphe a) du paragraphe 4 de l'article 30 de l'ordonnance n ° 295-A / 2018, du 2 Novembre, c'est 60%.

Les organisations de producteurs doivent soumettre une demande de modification du programme opérationnel pour l'année en cours, qui peut exceptionnellement être soumise avant le 18 décembre 2020, et ces demandes font l'objet d'une décision avant le 15 janvier 2021.

Selon le document, les organisations de producteurs peuvent suspendre leurs programmes opérationnels en tout ou en partie, pour l'année 2020, à condition que cette suspension soit dûment justifiée en raison de la pandémie de covid-19.

En cas de résiliation anticipée des programmes opérationnels au cours de l'année 2020, les aides reçues pour les actions éligibles réalisées avant la fin du programme opérationnel ne sont pas récupérées, pour autant qu'elles soient justifiées par la pandémie de covid-19, explique-t-il.

Paiements reçus pour des actions éligibles, correspondant à des engagements pluriannuels, tels que des actions environnementales, dans lesquelles ses objectifs à long terme et ses bénéfices attendus ne peuvent être mis en œuvre en 2020, en raison de l'interruption de ces engagements pour des raisons liées à la pandémie de covid. -19, ne sont pas récupérés.

Le montant total de l'aide relative à la dernière année des programmes opérationnels se terminant en 2020 et dont les conditions fixées au paragraphe 1 de l'article 12 de l'ordonnance n ° 295-A / 2018 du 2 novembre, ne sont pas réunis en 2020 pour des raisons liées à la pandémie de covid-19, il n'est pas réduit.

ICO // MSF

Le contenu Covid-19: Les mesures exceptionnelles publiées pour des programmes dans le secteur des fruits et légumes apparaissent en premier dans Vision.