L'Association portugaise des hôtels, restaurants et assimilés (AHRESP) a appelé les municipalités portugaises à exempter les commerçants des frais facturés sur les terrasses des cafés et restaurants d'ici la fin de 2021.

«L'AHRESP soutient que toutes les communes du pays devraient suivre l'exemple de la Chambre de Lisbonne, qui a décidé d'étendre l'exonération fiscale, jusqu'à la fin de 2021, aux esplanades de cafés et de restaurants, pour encourager les espaces extérieurs, compte tenu de la situation avec la pandémie de covid-19 », peut-on lire dans un communiqué de l'association.

Toutes les municipalités sont appelées à accélérer l'octroi de licences, «en tenant compte de l'adéquation des terrasses à une exploitation permanente», et à accorder «un soutien à ces investissements».

Mardi, lors du «débat annuel sur l'état de la ville» à l'Assemblée municipale, le maire de Lisbonne, Fernando Medina, a annoncé qu'il souhaitait prolonger l'exonération des frais de terrasses jusqu'à la fin de 2021 et créer une «bourse» 100 000 € pour accompagner l'adaptation des espaces existants à l'exploitation tout au long de l'année.

Mardi également, le maire de Leiria, Gonçalo Lopes, a signé un arrêté énumérant un ensemble de 34 mesures de soutien, notamment la prolongation de la durée de l'autorisation spéciale d'occupation de l'espace public avec terrasses, ainsi que l'exonération fiscale, toutes deux jusqu'en octobre 2021.

La commune de Coimbra a décidé, le 12 octobre, de prolonger l'exonération des redevances d'occupation de l'espace public (pour les terrasses) dans tous les établissements commerciaux de la commune jusqu'au 31 mars 2021.

La Chambre de Santo Tirso a prolongé les mesures de soutien économique à la pandémie de covid-19 jusqu'au 31 décembre, déclarant que «les entreprises et les entreprises locales continueront de bénéficier de la suspension des paiements pour les licences de terrasse, dans le cas des établissements liés à la restauration, ainsi que des licences d'exploitation publicitaire ».

«Les terrasses créées lors de la réouverture des cafés, pâtisseries et restaurants après la période de confinement peuvent également être maintenues», a annoncé la municipalité.

Aussi au moins la Câmara de Évora et la municipalité de Soure continueront d'exempter l'occupation de l'espace public avec terrasses dans la municipalité jusqu'à la fin de cette année.

RCP (JFO / AMV / VAM / SYM) // ROC

Le contenu de Covid-19: AHRESP demande une exemption des frais de terrasse jusqu'à la fin de 2021 apparaît en premier dans Visão.