Le document de 286 pages a été présenté aujourd'hui par le vice-président de l'exécutif régional, Sérgio Ávila, lors d'une séance au cours de laquelle le président du gouvernement, Vasco Cordeiro, a fait appel aux contributions des citoyens.

«Ce n'est pas le programme du gouvernement. Tel est le programme des Açores. Cela doit être l’agenda de la région, du peuple des Açores. C'est pourquoi j'appelle tous ceux qui sont intéressés à le faire à consulter ce document, à l'analyser, à le critiquer », a déclaré Vasco Cordeiro.

Le président du gouvernement régional a souligné que les 250 mesures désormais présentées ne se sont pas faites en «ignorant» le plan de relance du pays et les «sources de financement» décidées dans le cadre du «mécanisme européen de relance», approuvé lors du dernier Conseil européen de Bruxelles .

"Ces objectifs (de l'agenda) contribuent également au positionnement que le Gouvernement et les Açores ont dans le cadre des différentes négociations qui se dérouleront à différents niveaux dans le cadre de la définition de ces fonds au sein de notre pays", a souligné le leader régional, se référant à Fonds européens.

En ajoutant 15,3 milliards d'euros de subventions du Fonds de relance et 29,8 milliards d'euros de subventions du cadre financier pluriannuel, le Portugal recevra plus de 45 milliards d'euros au cours des sept prochaines années.

Vasco Cordeiro a souligné que l'agenda pour le redressement économique et social des Açores comprend «deux volets»: un «plus visant à se remettre des effets» de la pandémie de covid-19 et un autre qui vise à rendre les «Açores mieux préparés pour l'avenir».

Dans la présentation, le vice-président du gouvernement a souligné que le document est organisé en deux piliers: l'un qui vise à «relancer l'économie des Açores» et l'autre à «construire des Açores plus résilientes».

Le premier pilier est composé de quatre axes, qui visent à «relancer l'emploi» (21 mesures), «relancer le social» (48 mesures), «relancer les entreprises» (58 mesures) et «relancer le tourisme» (24 mesures) .

Dans ce domaine, des mesures sont envisagées pour soutenir la formation professionnelle, encourager le télétravail, soutenir la numérisation du système éducatif, protéger le droit au logement et promouvoir les Açores en tant que «destination touristique sûre et durable».

Dans le cadre du pilier «construire des Açores plus résilientes», 99 mesures sont prévues: 48 pour «transformer l'économie des Açores», 13 pour «accroître l'innovation, la recherche et le développement», 5 pour «stimuler le capital humain et social», 9 pour «Renforcer le service régional de santé» et 24 mesures pour «moderniser l'administration publique».

Au sein de ce pilier, le gouvernement envisage de «promouvoir les économies circulaires, vertes et bleues», d'encourager l'innovation dans l'agriculture, la mer, l'énergie et l'espace et d'attirer du personnel technique spécialisé.

Sérgio Ávila a déclaré qu'il n'est pas possible de quantifier la valeur des mesures annoncées, car il y a une «composante dans l'équation qui varie en fonction de l'adhésion des gens».

Le projet d'ordre du jour, qui couvre l'horizon temporel 2020-2022, a reçu des suggestions des partis politiques et des partenaires sociaux, et est désormais disponible sur agendarelancamento.azores.gov.pt, avec un espace permettant aux citoyens de soumettre leurs suggestions et contributions.

Les Açores maintiennent un total de 179 cas d'infection par le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, qui provoque la maladie covid-19, enregistrant 16 décès et ayant actuellement 19 cas positifs actifs, tous sur l'île de São Miguel.

RPYP // MLS

Le contenu Covid-19: Agenda pour la relance économique et sociale des Açores avec 250 mesures apparaît d'abord à Visão.