Le Premier ministre a déclaré aujourd'hui qu'il s'attend à ce que l'impasse provoquée par le veto polonais et hongrois sur le budget pluriannuel et le fonds de relance européen soit résolue dès décembre, toujours pendant la présidence allemande du Conseil.

António Costa a fait part de cette attente du gouvernement portugais dans des déclarations aux journalistes, après avoir participé à un Conseil européen, par visioconférence, dont le thème central était l'alignement des stratégies entre les États membres pour lutter contre le covid-19.

Le Premier ministre a commencé par noter que l'accord entre la présidence allemande et le Parlement européen, y compris le mécanisme de conditionnalité sur le respect de l'état de droit pour l'accès aux fonds communautaires, n'était pas soutenu par la Hongrie, la Pologne et la Slovénie.

«La présidence tournante actuelle poursuivra les négociations en vue de sortir de cette impasse. Pour le moment, il y a une présidence qui effectue son travail et le Portugal soutient pleinement les efforts de la présidence allemande », a déclaré António Costa, ajoutant qu'il s'était entretenu avec la chancelière Angela Merkel de l'ensemble des initiatives en cours.

Le chef de l'exécutif a par la suite estimé qu '«il est essentiel de sortir de l'impasse, car en même temps que la lutte contre la pandémie est imposée, tous les États membres doivent répondre à la grave crise économique et sociale que le covid-19 a engendrée et qui la vacance ne fait qu'empirer ».

«Donc, s'il était déjà urgent d'avoir un bazooka pour répondre à la première vague de la pandémie, avec cette deuxième vague, cette urgence n'a fait qu'augmenter. Il est essentiel que cette impasse soit surmontée », a-t-il souligné.

Dans une allusion à la nécessité d'empêcher que cette question ne passe à la présidence portugaise en janvier prochain, António Costa a déclaré que «pour toutes les raisons et pour d'autres encore, le Portugal souhaite à la présidence allemande la meilleure des chances pour mettre fin à cette affaire».

«Nous avons déjà une charge de travail importante pour la présidence portugaise, et notre objectif est de démarrer le cadre qui est maintenant approuvé. Le calendrier de Mme (Angela) Merkel est le plus tôt possible. Le temps presse et la prochaine réunion du Conseil européen aura lieu en décembre », a-t-il déclaré.

En d'autres termes, selon le Premier ministre, «tout le monde s'attend à ce que ce problème soit surmonté d'ici là».

Lundi dernier, la Hongrie, soutenue par la Pologne, a matérialisé la menace de bloquer tout le processus de relance de l'économie européenne – sur la base d'un budget pluriannuel pour les sept prochaines années de 1,08 milliard d'euros, associé à un fonds de relance. 750 milliards – pour avoir été en désaccord avec la conditionnalité d'accès aux fonds communautaires au respect de l'État de droit.

Le veto de la Hongrie et de la Pologne, agité depuis quelque temps par les Premiers ministres de ces deux pays, Victor Orbán et Mateusz Morawiecki, s'est matérialisé lors d'une réunion des représentations permanentes des États membres auprès de l'Union européenne, à laquelle il était censé les 27 clôturent le compromis global conclu la semaine dernière entre la présidence allemande et le Parlement européen.

Hongrois et Polonais, n'ayant pas la force de mettre leur veto au mécanisme de l'État de droit, puisque cet élément du paquet n'avait besoin que d'une majorité qualifiée pour être approuvé, ils ont alors opposé leur veto à une autre question sur laquelle ils n'ont pas de réserves, celle des ressources propres de l'Union L'Union européenne, qui avait besoin de l'unanimité, bloquant ainsi l'ensemble du processus.

Le gouvernement portugais a l'intention de disposer des fonds anti-crise dès que possible. Le Portugal est responsable de 15,3 milliards d'euros de subventions du Fonds de relance, ce qui s'ajoute aux quelque 30 milliards d'euros du budget pour les sept prochaines années.

PMF (ACC) // SF

Le contenu Costa espère que le blocus polonais et hongrois sera résolu par la présidence allemande apparaît en premier dans Vision.