Après avoir assuré le retour des courses de Formule 1 au Portugal, l'hippodrome international de l'Algarve à Portimão a été annoncé comme le lieu de la dernière manche de la saison MotoGP 2020 du 20 au 22 novembre.

L'hippodrome est une piste de réserve pour le MotoGP depuis 2017 et va enfin faire ses débuts sur le calendrier, le plan étant d'avoir environ 30000 spectateurs dans les tribunes.

"Je suis très fier que le MotoGP revienne dans mon pays huit ans après le dernier Grand Prix, qui s'est déroulé sur le Circuito do Estoril en mai 2012", a déclaré le président de la Fédération internationale de motocyclisme Jorge Viegas dans un communiqué.

«Je tiens à remercier chaleureusement Dorna, l'Autódromo Internacional do Algarve et la Fédération de Motocyclisme du Portugal pour avoir réussi à remplir les conditions nécessaires à l'organisation de la finale du Championnat du Monde FIM Grand Prix 2020 au Portugal», at-il ajoutée.

Pendant ce temps, le PDG de l'hippodrome, Paulo Pinheiro, a déclaré que c'était «une grande réussite pour notre équipe d'avoir enfin le MotoGP sur notre circuit».

«Le MotoGP est le summum du sport automobile à deux roues, et nous sommes ravis de l'avoir. Cela a été un long processus avec Dorna, nous avions un accord en place depuis 2017, et finalement tout le travail acharné a porté ses fruits. En plus de cela, avoir Miguel Oliveira sur la grille du MotoGP, pouvoir se battre pour le podium, sera un complément incroyable pour cette course, et j'espère que le championnat sera décidé ici », a-t-il déclaré.

Pinheiro a ajouté: «Nous travaillons pour avoir les fans dans notre course, et nous commencerons avec une capacité de 30 000 fans pour le week-end de course, puis nous déciderons avec Dorna et les autorités sanitaires des étapes suivantes. Nous ne pouvons pas exprimer à quel point nous sommes heureux d’avoir cette course. »

Le directeur du tourisme de l'Algarve a également célébré l'arrivée de la compétition MotoGP dans la région.

"C'est une excellente nouvelle pour l'Algarve", a déclaré João Fernandes, ajoutant que la région "ne pouvait pas être plus fière" d'accueillir trois grands événements sportifs avant la fin de l'année – le Portugal Masters entre le 10 et le 13 septembre; le GP de Formule 1 du 25 au 27 octobre et maintenant le Moto GP du 20 au 22 novembre.

Fernandes estime que cela valide le travail des autorités régionales et nationales dans la promotion de l'Algarve en tant que destination sûre.

«Les exigences imposées par les organisateurs sont, comme nous le savons tous, extrêmement élevées, c'est pourquoi il s'agit d'une énorme démonstration de confiance pour la région, non seulement en ce qui concerne la façon dont elle gère la pandémie, mais à tous les niveaux», a-t-il déclaré.

En attendant, Miguel Oliveira, qui aura la chance de courir à domicile pour la première fois du calendrier MotoGP, a déclaré que c'était un «rêve devenu réalité.

«J’ai couru il y a deux ans dans les championnats du monde, un an en 125 et un en Moto3, et c’est une place super spéciale», a déclaré le seul pilote portugais de MotoGP.

«C’est une sensation spéciale de courir dans mon pays d’origine. Le fait que ce soit la dernière course est incroyable. Je vais aller à fond et tout donner. "

Le circuit de l'Algarve a été décrit sur le site Web officiel du MotoGP comme «vraiment unique, avec ses changements d'élévation caractéristiques et sa disposition ondulée qui lui ont valu une réputation de montagnes russes à grande vitesse – une course à sensations pour les fans et les concurrents.»

Les billets pour la course MotoGP à Portimão sont déjà en vente (cliquez ici).

28 000 billets vendus pour le GP F1 de Portimão
Environ 28 000 billets ont déjà été vendus pour le «F1 Heineken Grand Prix Portugal», qui se déroulera du vendredi 23 octobre au dimanche 25 octobre sur le circuit international de l'Algarve à Portimão.

Les prix ont commencé à 85 €, mais la demande a été si élevée que les billets les moins chers sont désormais vendus à 225 €, a déclaré le PDG de l'hippodrome, Paulo Pinheiro.

Au moins 50 000 personnes devraient se trouver dans les gradins, même si le nombre pourrait atteindre un maximum de 60 000, soit environ les deux tiers de la capacité de l'hippodrome.

michael.bruxo@algarveresident.com