Dans un communiqué publié sur le réseau social Twitter après une réunion de la commission mixte, le négociateur en chef de l'UE pour le futur partenariat commercial avec le Royaume-Uni, Michel Barnier, indique que "pour donner toutes les chances aux négociations", les deux parties " convenu d'intensifier les pourparlers dans les semaines et les mois à venir ».

"L'UE a toujours été ouverte à l'extension de la période de transition", a déclaré le responsable, notant toutefois que lors de la réunion d'aujourd'hui, le Royaume-Uni a réitéré sa réticence à prolonger la période de transition.

"Nous devons maintenant faire des progrès substantiels", a exhorté Michel Barnier, dans le message publié après que le gouvernement britannique a officiellement confirmé que le Royaume-Uni ne demanderait pas une prolongation de la période de transition post-Brexit.

La semaine dernière, il y a eu un nouveau cycle de négociations pour l'avenir commercial de Bruxelles et de Londres, après le «Brexit», qui a été décisif pour faire avancer les travaux.

Cependant, à la fin de cette semaine, vendredi dernier, Michel Barnier a rapporté qu'aucun "progrès significatif" n'avait été réalisé, accusant Londres de "s'éloigner" des bases de négociation, et parmi les questions les plus divergentes, l'accès équilibré aux deux les marchés, la gouvernance du futur partenariat, la protection des droits fondamentaux et le secteur de la pêche.

Pour sa part, le négociateur britannique David Frost a déclaré que les progrès dans les négociations avec l'UE "restent limités" et a appelé à "accélérer" les pourparlers pour permettre un accord d'ici la fin de l'année.

Il s'agissait du quatrième cycle de négociations sur le futur partenariat commercial après le départ du Royaume-Uni de l'UE à la fin du mois de janvier dernier, et il a été mené à distance et par des moyens technologiques, compte tenu de la pandémie de Covid-19, entre des équipes des deux côtés. communauté britannique et dirigée respectivement par Michel Barnier et David Frost.

Il est prévu que les prochaines séries de négociations se déroulent en personne, afin de faciliter les discussions.

Une réunion de haut niveau est prévue lundi prochain pour faire le point des travaux, à laquelle participeront la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le président du Conseil européen, Charles Michel, et le président du Parlement européen, David Sassoli et le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l'UE le 31 janvier, mais reste dans son espace économique et réglementaire jusqu'à la fin de l'année, pendant la période dite de transition.

L'accord de retrait entre le Royaume-Uni et l'UE permet de prolonger le délai de deux ans, mais le gouvernement britannique ne souhaite pas la prolongation au-delà du 31 décembre.

ANE (MDR / BM) // FPA

Contenu du Brexit: l'UE et le Royaume-Uni intensifient leurs discussions "dans les semaines à venir" – Barnier apparaît pour la première fois dans Vision.