Sur le vol affrété par le tour opérateur TUI, 189 passagers sont arrivés, dont une vingtaine de journalistes et le reste de touristes allemands, qui entament la saison estivale dans le cadre d'un projet pilote qui prévoit l'ouverture officielle des frontières six jours à l'avance.

Le vol en provenance de Düsseldorf, qui sera suivi cet après-midi par un autre en provenance de Francfort, est le premier des 47 vols autorisés par le ministère espagnol de la Santé vers les aéroports de Majorque, Ibiza et Minorque jusqu'au 30 juin et qui font partie du plan de relance du tourisme en toute sécurité dans le pays.

La décision du gouvernement espagnol d'anticiper la réouverture des frontières au tourisme jusqu'au 21 juin, dimanche prochain, signifie que le projet ne dure plus qu'une semaine, avec six vols prévus pour ces premiers jours – cinq à Majorque et un à Ibiza – puisque les 41 autres vols devaient déjà commencer dimanche prochain.

Le projet pilote est prévu pour un maximum de 10 900 touristes des aéroports allemands de Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Hanovre et Stuttgart, et a été négocié avec les voyagistes TUI, DER Touristik et Schauinslad-Reisen, ainsi que les hôtels de l'archipel des Baléares ( Méditerranéen).

Le logement de ces touristes a été équipé de mesures de sécurité, équipé d'informations et d'affiches pour encourager les clients à suivre les recommandations de santé, et de personnel spécialement formé.

Les voyageurs doivent remplir un questionnaire sur leur état de santé lorsqu'ils sont encore dans l'avion, subir un contrôle de température à l'arrivée, fournir leur numéro de téléphone et le lieu d'hébergement afin que les fonctionnaires du gouvernement régional des Baléares puissent suivre leur état de santé.

L'exécutif régional dispose d'appartements prêts à isoler tout visiteur qui peut être testé positif pour le test covid-19 et qui n'a pas besoin d'être hospitalisé.

L'Espagne a annoncé dimanche qu'elle anticipait l'ouverture des frontières avec tous les pays de l'espace Schengen au 21 juin, mais qu'elle maintenait pour le 1er juillet les prévisions de réouverture avec le Portugal, à la demande de Lisbonne.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 431 000 morts et infecté plus de 7,8 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

Les États-Unis sont le pays avec le plus de décès (115 706) et les cas d'infection les plus confirmés (plus de deux millions).

Suivent le Brésil (43 332 décès, plus de 867 000 cas), le Royaume-Uni (41 698 décès, plus de 295 000 cas), l'Italie (34 345 décès, près de 237 000 cas), la France (29 398 décès, plus de 193 mille cas) et en Espagne (27 136 morts, plus de 243 mille cas).

FPB // ANP