Un pêcheur de coquillages de 82 ans ayant des antécédents de violence domestique s'est rendu hier soir (8 juin) après que sa femme de 52 ans a été retrouvée poignardée à mort dans leur maison à Olhão. L'homme aurait été en fuite pendant des heures, a déclaré une source de la police PSP à Notícias ao Minuto.

Le corps de la femme a été retrouvé peu avant 19h30 par le fils du couple de 15 ans et un ami qui a dû monter dans l'appartement par une fenêtre après qu'elle n'ait pas ouvert la porte pour eux ou répondu à son téléphone.

TVI rapporte que la femme a dit à ses voisins, à ses amis et à sa famille qu'elle avait peur de son mari, avec qui elle vivait depuis plus de deux décennies et avait deux enfants, âgés de 15 et cinq ans.

«Elle a dit qu'il empirait, la menaçait tout le temps et qu'elle ne pouvait plus le supporter. Il avait déjà cassé ses dents une fois », a déclaré un voisin à TVI.

"Elle ne pouvait pas aller au café, elle ne pouvait aller nulle part sans qu'il la suive. Il a menacé de la tuer », a déclaré un autre voisin.

Le frère de la victime affirme que l’homme a menacé une fois de «l’emmener sur le terrain et de la tuer, mais elle s’est enfuie et s’est rendue au poste de police de la PSP pour porter plainte. Nous nous sommes entretenus avec le parquet d’Olhão, mais ils n’ont rien fait », a-t-il déploré.

L'affaire fait actuellement l'objet d'une enquête par la police de la PJ.

michael.bruxo@algarveresident.com