Un homme de 41 ans a comparu devant le tribunal, accusé d'avoir fait une descente dans les maisons d'expatriés pendant le verrouillage.

Les propriétés, principalement à Monchique, Vila do Bispo et Aljezur, étaient toutes vacantes car leurs propriétaires étaient en train de faire face à la pandémie dans leur pays d'origine.

Selon des informations, le domicile de l’homme à Silves a fourni toutes sortes d’outils liés au secteur de la construction, divers appareils GPS, des bouteilles d’alcool et trois fusils de chasse.