Le centre de réhabilitation de la faune d’Olhão, RIAS, a lancé une campagne de financement participatif pour l’aider à prendre soin des oisillons et des mammifères qui sont habituellement pris en charge au printemps et en été.

Parmi la liste des «patients» fréquents de RIAS, on trouve des oiseaux tels que les moineaux, les hiboux et les cigognes ainsi que les hérissons, genettes et loutres.

«Dans le cas des oiseaux, la plupart tombent de leur nid en essayant de voler pour la première fois», explique le centre de rééducation.

«Notre travail consiste à assumer le rôle de leurs brevets en les nourrissant jusqu’à ce que toutes leurs plumes poussent et en leur permettant de pratiquer le vol.»

Pendant ce temps, les bébés mammifères se retrouvent parfois «maigres et affaiblis» à un âge où ils ne peuvent pas encore se débrouiller seuls.

«Dans ces cas, leur rétablissement est également basé sur une alimentation adéquate et, dans la mesure du possible, en les faisant socialiser avec d’autres membres de leur espèce. Dans le cas des nouveau-nés, ils nécessitent une attention constante, qui comprend des soins particuliers pendant la journée et la nuit. »

Mais toutes ces responsabilités entraînent des coûts.

«L’argent pour s’occuper de ces bébés animaux a toujours été collecté dans notre centre d’accueil des visiteurs. En 2020, en raison de la pandémie, les dons ont considérablement diminué », a expliqué RIAS.

Au moment de mettre sous presse, RIAS avait déjà levé 2 130 € sur son objectif de 3 200 €.

Visitez https://ppl.pt/causas/rias pour en savoir plus ou faire un don.