«À ce jour, le taux d'occupation des logements était d'environ 88%», a ajouté Manuel Heitor, lors de l'audition en commissions parlementaires du budget et de l'éducation, dans le cadre de la discussion dans la spécialité de la proposition de budget de l'État 2021 ( OE2021).

Selon les résultats d'un sondage auprès des boursiers d'action sociale scolaire mis de l'avant par le ministre, dans ces foyers, qui ont vu leur capacité réduite cette année en raison de la pandémie du covid-19, environ 60% de ces étudiants sont hébergés, avec beaucoup de choix pour les chambres privées.

«Nous avons un grand nombre de boursiers qui ont préféré opter pour des chambres privées. Début septembre, il y avait environ 10 000 chambres mises à disposition par des personnes (naturelles), en plus de ce qui était offert par les résidences publiques et les chambres enregistrées soit auprès des municipalités, des institutions ou des hôtels qui proposaient de mettre à disposition leurs installations », a-t-il ajouté. .

Au cours du débat, le sujet du logement étudiant méritait des questions du Bloco de Esquerda, qui, représenté par le député Luís Monteiro, a mis en garde contre le nombre de lits dans les hôtels qui, au début de l'année prochaine, pourraient ne plus être disponibles.

«Le gouvernement, eh bien, a réussi à contracter pour cette année scolaire environ 2500 lits en tant que réponse d'urgence, mais aujourd'hui nous devons répondre à une question: ces 2500 lits fourniront une réponse jusqu'en juillet ou août 2021, mais qu'est-ce que sera la réponse pour septembre ou octobre 2021? Comment allons-nous compenser ces 2 500 lits? », A-t-il demandé.

La question spécifique est restée sans réponse, mais tout au long de la discussion, le ministre a souligné l'engagement du gouvernement à renforcer la diversification des logements étudiants.

Dans la note explicative de la proposition OE2021, le ministère de la Science, de la Technologie et de l'Enseignement supérieur souligne le renforcement de l'offre d'hébergement pour les étudiants de l'enseignement supérieur, indiquant que l'objectif est de porter cette offre à 30 mille lits d'ici 2030.

Dans ce domaine, le document souligne également l'engagement d'accélérer la mise à disposition de 17 000 lits en résidences étudiantes, à travers la construction, l'adaptation et la récupération de résidences étudiantes.

Manuel Heitor a également évoqué la création de l'Observatoire du logement étudiant, qu'il a décrit comme un outil «qui nous donne un accès quotidien à plus d'un million d'annonces et qui permet d'avoir une image claire du panorama et de l'offre d'hébergement privé pour établissements d'enseignement supérieur "

La proposition OE2021 a été approuvée mercredi au parlement en général (avec les votes en faveur du PS, contre la droite et BE et les abstentions du PCP, du PEV, du PAN et des deux députés non inscrits).

Le vote global final est prévu le 26 novembre.

MYCA // RCB

Les résidences universitaires avec un taux d'occupation de 88% apparaissent en premier à Visão.