La cérémonie aura lieu au complexe industriel de Repsol et sera présidée par le Premier ministre, António Costa, et comprendra des discours du ministre d’État aux Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, et du président exécutif (PDG) de l’énergie espagnole société, Josu Jon Imaz, et le président, Antonio Brufau Niubó.

En juillet, le Conseil des ministres s’est félicité de l’attribution d’incitations fiscales pouvant aller jusqu’à 63 millions d’euros à un projet de 657 millions d’euros de Repsol dans le complexe industriel de Sines, qualifié de « plus gros investissement industriel » de la dernière décennie.

L’investissement de Repsol « ne contribuera pas seulement à la décarbonisation de l’économie portugaise, il se concentrera également sur les objectifs d’augmentation des exportations et de diminution des importations », a informé l’agence Lusa, à l’occasion, par le secrétaire d’État à l’Internationalisation, Eurico Brilhante Days. .

Il s’agit d’un projet d’Intérêt National Potentiel (PIN) d’agrandissement du Complexe Industriel de Sines de la compagnie pétrolière Repsol, avec la construction — qui doit démarrer cette année et se terminer en 2025 — de deux nouvelles usines de matériaux polymères à haute valeur ajoutée, 100 % recyclable, pour l’industrie automobile, pharmaceutique ou alimentaire, entre autres.

Selon le secrétaire d’Etat, « on estime qu’à l’heure de la croisière, l’impact direct du projet sur la balance commerciale des marchandises pourrait être très proche de 800 millions d’euros ».

Selon le responsable, le projet permettra également de « prolonger la longévité d’une installation de production très importante, qui est le ‘site’ que Repsol gère à Sines », lui permettant de se positionner « comme une infrastructure moderne dans un secteur qui doit contribuer pour la décarbonation, puisque sa base est l’énergie fossile, c’est le pétrole ».

« Cela va, dans une large mesure, lancer un processus qui permettra au Portugal, du point de vue de cette industrie, de disposer d’une infrastructure qui a clairement fait un bond très important dans l’ensemble de l’Union européenne », a-t-il souligné.

Pour Brilhante Dias, « plus que le montant de l’investissement – ce qui est très pertinent et, dans le domaine industriel, est probablement le plus important des 10 dernières années – [o projeto] il permettra la relance d’une unité très importante et d’un grand exportateur portugais ».

Le secrétaire d’État a également souligné la création prévue avec le projet de 75 nouveaux emplois permanents, auxquels, pendant la phase de construction, s’ajouteront en moyenne 550 emplois, ce qui pourrait atteindre un pic de plus de 1 000 personnes.

MPE (PD) // JNM

Le contenu de Repsol signe aujourd’hui avec le gouvernement un contrat d’investissement dans le complexe industriel de Sines apparaît d’abord à Visão.