Pourquoi le secteur de la mode et de l'habillement est-il l'un de ceux qui se développent le plus rapidement au Portugal ces derniers temps ?

Le 19 mars 2022 débutait à Matosinhos, ville côtière proche de Porto, l’exposition « Portugal Pop – A Moda em Português 1970-2020 ». Pendant six mois, le but de cet événement est de raconter l’évolution de la mode vestimentaire au Portugal lors des cinquante dernières années. Une initiative qui veut montrer comment le pays a évolué au cours de cette période.

Il faut dire qu’entre 1970 et 2020, le Portugal a traversé quelques bouleversements politiques majeurs : la chute de la dictature en 1974, l’entrée dans l’Union Européenne en 1986 et une croissance économique après l’ouverture du pays. Cette dernière évolution n’est pas étrangère au regain d’intérêt pour la mode et l’habillement au Portugal constatés ces dernières années.

Un meilleur niveau de vie

En effet, le modèle économique portugais a évolué et aujourd’hui, les citoyens voient leurs conditions de vie s’améliorer au quotidien grâce à un meilleur pouvoir d’achat. Les changements dans la société sont perceptibles et provoquent de nouvelles façons de consommer. L’habillement devient alors une préoccupation bien plus importante surtout que les choix se multiplient pour les consommateurs : convaincues de la possibilité de s’implanter grâce à l’élévation général du niveau de vie, les marques de prêt à porter arrivent massivement au Portugal.

Ainsi, les hommes suivent les mêmes modes ou tendances, qu’ils habitent à Lisbonne, Porto ou dans un village de campagne. Ils apprécient les nouvelles collections et n’hésitent pas à se tourner vers des marques connues lorsqu’ils sont à la recherche d’un pantalon, comme par exemple GAP, un spécialiste du vêtement pour homme. Chino, pantalon cargo, jogging… Les Portugais aiment suivre les tendances et sont généralement très soucieux de leur look pour paraitre bien habillés et élégants.

De plus en plus d’étrangers viennent au Portugal

Appartenant à une société où l’on aime plaire, les Portugais veulent cultiver une image sexy. D’autant plus quand il s’agit d’exporter cette image ou de s’en servir de vitrine lorsque les étrangers visitent le Portugal. Depuis les années 2010, le Portugal attire de nombreux touristes et travailleurs à distance. Lisbonne, par exemple, est régulièrement citée dans le top des destinations européennes à visiter pour un long week-end ou pour s’installer en tant que digital nomad. Cette internationalisation aide aussi au développement du secteur de l’habillement : influencés par toutes les modes européennes, les Portugais veulent suivre le mouvement et rester branchés.

La mode et la création en ébullition au Portugal

Par ailleurs, les créateurs sont de plus en plus nombreux au Portugal : Porto devient par exemple une place forte du stylisme et abrite quelques écoles de mode parmi les plus réputées d’Europe. La tête d’affiche est longtemps restée Fatima Lopes, une mannequin et styliste originaire de l’île de Madère. Connue du grand public pour avoir créé le bikini le plus cher du monde (environ un million d’euros) en or et diamants dans les années 2000, elle a entrainé depuis de nouvelles générations de créateurs.

Aussi, il est intéressant de souligner que depuis quelques années, le Portugal s’affirme comme une place forte de la fabrication textile en Europe. Vantant son made in Portugal, le pays veut promouvoir une consommation éthique et européenne du vêtement. Une façon de promouvoir, ici encore, l’industrie de l’habillement et de la placer au cœur des préoccupations.