La Garde nationale républicaine (GNR) a mené plus de 2 100 actions dans le cadre de l’opération « Safe Pèlerinage 2022 », qui visait à maintenir la sécurité lors du pèlerinage des 12 et 13 mai au Sanctuaire de Fátima, a indiqué cette force.

La GNR, dans un communiqué publié aujourd’hui, a indiqué que l’opération, qui s’est terminée dimanche 15 mai, s’est déroulée « sur les principales routes d’accès à la ville de Fátima, afin de soutenir et de garantir la sécurité des pèlerins lors de leurs déplacements, renforcer le maintien de l’ordre dans le Sanctuaire et ses environs ».

« Pendant toute l’opération – qui a duré du 30 avril au 15 mai – 2.139 actions ont été menées », ajoute le communiqué, précisant que 787 étaient de soutien aux pèlerins en déplacement, avec trois incidents sans gravité signalés.

Le bilan de l’opération pointe également sur 11.573 conducteurs contrôlés, 1.473 infractions administratives relevées pour infractions au code de la route, 310 infractions pour excès de vitesse et 61 infractions pour conduite sous l’emprise de l’alcool.

Dans la deuxième phase de l’opération, qui a débuté le 12 mai, « un dispositif de sécurité spécial a été mis en place aux accès à Fátima et au Sanctuaire, avec divers aspects en cours, à savoir territorial, transit, intervention, information et enquête criminelle » , ajoute la déclaration du GNR.

Selon la Garde, « les moyens d’équité, les binômes canins, les moyens d’ordre public, les opérations spéciales et l’inactivation des engins explosifs étaient également renforcés », ainsi que des éléments de l’Unité de protection et de secours d’urgence (UEPS) et une équipe chargée d’opérer. un drone qui a soutenu l’opération.

Des patrouilles pour soutenir les pèlerins internationaux étaient également à Fátima, et la Garde a maintenu des patrouilles pour soutenir les touristes étrangers dans l’enceinte, avec la collaboration de la Guardia Civil espagnole.

Le communiqué du GNR ajoute également que dans cette deuxième phase, un soutien a été fourni à huit personnes qui ont été perdues, six personnes portées disparues ont ensuite été localisées, quatre personnes ont été assistées par l’armée de la Garde et renvoyées plus tard à l’Autorité nationale de protection civile, neuf ont été perdues. portefeuilles et clés, quatre vols, 19 objets ont été récupérés, cinq fausses médailles ont été identifiées et 12 infractions administratives ont été relevées par la vente ambulante.

Le pèlerinage anniversaire international des 12 et 13 mai a été le premier sans les restrictions imposées ces deux dernières années par la pandémie de covid-19, ayant été présidé par le Substitut aux Affaires générales de la Secrétairerie d’État du Vatican, Mgr Edgar Peña Parra.

Des milliers de pèlerins du nord au sud du pays ont fait le chemin à pied vers Cova da Iria, les autorités admettant un afflux « proche de l’habituel des années pré-pandémiques ». Selon les services du Sanctuaire de Fátima, lors de la procession des bougies, jeudi soir, environ 200 000 pèlerins auront été sur les lieux, tandis que lors des cérémonies du 13, 170 000 auront été présents au Sanctuaire de Fátima.

JLG // SSS