Plus de 130 pompiers soutenus par plus de 40 appareils et trois supports aériens se battent cet après-midi près d’Altura, Castro Marim, qui a vu des flammes franchir les barrières de l’autoroute A22 (Via do Infante).

Les vents violents rendent le combat d’autant plus difficile.

Pour l’heure, aucune habitation ne semble en danger, mais les autorités luttent contre les conditions difficiles, tandis que le trafic sur l’A22 est détourné.

Nikki Weijdom, une résidente de Luz, revenait d’Espagne cet après-midi lorsqu’elle s’est lancée directement dans le drame.

Elle a écrit sur Facebook que c’était «très effrayant… le feu commençait à franchir les barrières. A failli y pénétrer. Merci à l’alimentation en air d’avoir laissé tomber de l’eau sur notre voiture, même si être la première voiture à descendre l’A22 dans le mauvais sens pendant 1 km était presque aussi effrayant ».

Abel Gomes, commandant opérationnel de la protection civile à Faro, a déclaré en début de soirée: «c’est un incendie qui se déplace avec une grande intensité, naturellement alimenté par le vent qui souffle très fort et crée beaucoup de difficultés».

Les «projections» (de flammes) sont également préoccupantes.

L’incendie est suivi par les autorités ainsi que par le groupe Facebook «Saison des incendies» «Associação Alerta de Incendio Florestal / Alerte aux incendies de forêt».