Le bureau de la cybercriminalité du bureau du procureur général (PGR) a mis en garde aujourd’hui contre l’existence de plusieurs campagnes visant à envoyer des messages frauduleux aux clients des banques, à obtenir des informations d’identification et à accéder aux données des utilisateurs.

Egalement appelée « phishing », cette technique de fraude a été détectée avec une fréquence particulière ces derniers jours. Selon une note publiée sur le site Internet de PGR, les « émetteurs prétendent être des représentants des banques en question et demandent une réponse urgente », normalement en accédant à un lien vers des « sites » qui reproduisent l’apparence des pages des banques, où ils introduisent leurs données d’accès.

«Après des campagnes destinées aux clients de Banco Santander et Banco Millennium, toujours en 2021, le Cybercrime Office a signalé des messages d’une campagne destinée aux clients de Novobanco à partir du 7 janvier et, avec plus d’intensité, le 12 janvier 2022 De la même manière, un autre campagne destinée aux clients de Bankinter a été identifiée, le 13 janvier 2022 », prévient le Cybercrime Office.

Ces campagnes de « phishing » ont principalement reposé sur des messages électroniques, mais il existe également l’utilisation de messages par téléphone ou via l’application mobile WhatsApp.

« De tels messages sont, bien sûr, de nature frauduleuse. Elles ne proviennent d’aucune de ces banques, ni n’ont été envoyées par elles, ni de systèmes informatiques leur appartenant », peut-on lire dans la note publiée aujourd’hui, qui ajoute : « Dans ces campagnes plus récentes, les fausses pages ont pour but regarder correspondant à la version des pages des banques dans le format approprié pour être accessible par téléphone ou les applications respectives, également pour une utilisation sur les «smartphones» ».

Le Bureau de la cybercriminalité du PGR prévient également que « si la victime y accède et saisit les informations demandées (les codes d’accès au compte bancaire en ligne), elle fournira aux auteurs de ces faits des données d’accès, sur le site légitime des banques, sur votre compte bancaire », permettant ainsi à des tiers d’effectuer des transactions bancaires.

JGO // JMR

Les alertes de contenu PGR Cybercrime Office concernant les messages frauduleux aux clients de la banque apparaissent en premier sur Vision.